Insécurité au Nord-Kivu : Le gouvernement provincial décrète un couvre feu à Beni entre 18h et 6h

0

A l’issue d’une reunion d’urgence du comité provincial de sécurité du Nord-Kivu, le gouverneur Carly Nzanzu a décrété un couvre-feu dans la ville de Beni suite aux attaques sanglantes de ces derniers jours.

Les entités concernées par le couvre feu sont : Beni-Ville, Mbau, Mavivi, Oicha, Kokola, Erigengeti et Mayimoya.

Depuis le début du mois de Novemebre au moins 75 civils ont été tuées dans le territoire de Beni, d’après les statistiques fournies un projet commun du Groupe d’Etude du Congo (GEC) et Human Right Watch (HRW).

Des massacres à la base des manifestations, elles aussi meurtières, depuis la semaine dernière. Aujourd’hui lundi au moins 4 personnes ont trouvé la mort lors de la manifestation initiée par les habitants.

Après avoir mis à feu le bureau de la mairie, les manifestants s’en sont pris au quartier général de la Monusco, dans le quartier Boikene oú du materiel a été pillé ou incendié.

La semaine dernière, la population locale est descendu sur la rue pendant 3 jours consécutifs pour dénoncer notamment l’inaction de la Mission des Nations Unis au Congo (Monusco).

Pendant ce temps, à Kinshasa, le Chef de l’Etat a tenu ce lundi une reunion importante au cours de laquelle il a été décidé de l’installation d’un quartier général avancé de l’armé à Beni.

Contactez la rédaction de The Voice Of Congo : 00243 899305732

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here