Ituri: Le Gouvernement déterminé à en finir avec l’administration parallèle des groupes armés dans le territoire de Djugu

0

Dans son point d’information lors de la 42eme réunion
du conseil des ministres
Vendredi 25 février 2022, Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières, Daniel Aselo a évoqué la tendance à l’installation d’une administration parallèle caractérisée par la perception des taxes et autres redevances de la part des groupes armés actifs dans cette l’Ituri ; la persistance des conflits intercommunautaires caractérisés par les attaques entre les membres des communautés et/ou les groupes armés interposés : les Lendu et le Nyali d’une part ; CODECO et Zaïre d’autre part, dans le territoire de Djugu.

Pour ce, il a réitéré la détermination ferme du Gouvernement de la République à trouver de solutions idoines à cette situation préoccupante.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a aussi brossé l’état du territoire national qui reste généralement calme sur toute l’étendue du pays.

Il a indiqué que la Police Nationale Congolaise poursuit ses opérations de lutte contre toute forme de criminalité, essentiellement dans les milieux urbains.

L’état d’esprit de la population selon Daniel Aselo a été marqué par :
La visite du Secrétaire Général Adjoint des Nations Unies à Goma dans la
province du Nord-Kivu ;

La visite officielle de 48 heures du Président de la République de Turquie à Kinshasa ;

La tenue de la dixième réunion du Mécanisme régional de suivi de l’Accord Cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région des Grands
Lacs ;
La satisfaction générale de la population consécutive à la décision gouvernementale, mettant fin à la perception de frais liés au service RAM à partir du 1er mars 2022.

Le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a aussi attiré l’attention du Conseil sur :
les actions engagées contre la persistance des affrontements entre les groupes armés locaux et étrangers en l’occurrence, les différents groupes Maï-Maï, les Ngumino et Twagwaneho, les Imbonekure et leurs alliées, tous actifs dans les hauts et moyens plateaux de Fizi et Mwenga ainsi que dans la plaine de la Ruzizi.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here