J.Olengankoy: la constitution interdit à J.Kabila de diriger la RDC après le 19 décembre

0

Hyppolite-Kanambe-alias-Joseph-Kabila

« C’est la constitution de la République qui a été signée par lui-même le 18 février 2006. C’est cette constitution qui interdit qu’à dater du 19 décembre, Kabila ne peut plus diriger la RDC », a déclaré lundi 4 juillet l’opposant Joseph Olengankoy, en marge de la conférence de presse de plusieurs plateformes de l’opposition.

M. Olengankoy affirme que le peuple congolais « conservera jalousement » cette constitution « qui était passée par des voies référendaires ».

Au cours de la conférence de presse, le Rassemblement des forces acquises au changement- qui regroupe plusieurs plateformes de l’opposition- a jugé « creux » le discours du chef de l’Etat à l’occasion du 56e anniversaire de l’indépendance du pays.

Dans son discours, Joseph Kabila avait notamment dénoncé les « ingérences étrangères dans les affaires intérieures de la RDC».

« L’ensemble de notre peuple sera mobilisé comme un seul homme dans le meeting qui sera tenu et au cours duquel nous allons donner les grandes lignes », indique l’opposant, avant d’ajouter :

« Nous voulons prouver au monde que nous sommes un peuple uni pour la même cause et défendre les mêmes valeurs. Nous voudrions aussi donner un signe clair à nos partenaires qui nous ont toujours soutenus pour la démocratie, le respect des droits de l’homme, que nous sommes plus que déterminés à nous prendre en charge. »

Le deuxième et dernier mandat de l’actuel chef de l’Etat congolais Joseph Kabila s’achève à la fin de cette année. L’opposition congolaise le soupçonne de vouloir se maintenir au pouvoir au-delà de son mandat.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here