John Kerry : « le président Kabila est jeune, il peut encore servir la RDC »

7

7c839a676795113e6e0108a383fd6062998215c5

Par ailleurs, les USA casquent 30 millions USD supplémentaires pour des élections libres, démocratiques et transparentes en RDC

Le Président congolais Joseph Kabila, constitutionnellement fin mandat en 2016, devra-t-il ou ne pas se présenter à la prochaine présidentielle ? Si au sein de la classe politique locale, cette question fait l’objet d’une vive controverse, Washington, par contre, a un point de vue clair. “Le Président Joseph Kabila est jeune et il peut encore servir le pays”, a déclaré le patron de la diplomatie américaine, lors d’un point de presse qu’il a donné hier dimanche 4 avril à Kinshasa.

Au sein de la classe politique congolaise, la fin du mandat de Joseph Kabila en 2016 fait grand débat. Quelle est la position des Etats-Unis ? A cette question de la presse, le secrétaire d’Etat américain répond en fin diplomate. “L’horizon 2016 annonce l’organisation des élections en Afrique. Il y aura quinze scrutins présidentiels et 30 élections législatives. J’annonce ici que les Etats-Unis ont accepté de débloquer une bagatelle de 30 millions USD pour soutenir la tenue des élections libres, démocratiques et transparentes en RD Congo”, a-t-il déclaré à la presse.
Cependant, la réplique de John Kerry n’a pas semblé satisfaire les professionnels des médias. Et, voulant tirer les vers du nez du patron du département d’Etat, l’Agence France presse (AFP) repose la même question. Réponse à la fois claire et équivoque du diplomate : “L’héritage de Joseph Kabila est très important pour ce pays. Par rapport aux années antérieures, son bilan est satisfaisant. Car, il a pu gérer la problématique de la sécurité dans l’Est du pays. Joseph Kabila est un président jeune. Il a de l’avenir et peut encore servir le pays . Nous avons des mandats dans notre pays. Nous les respectons des siècles. Nous demandons à d’autres pays d’en faire autant “, conclut John Kerry.
Sans doute que ces propos de John Kerry vont relancer la polémique. Libre à chaque Congolais de les analyser. Il ne serait pas étonnant que les déclarations du diplomate américain engendrent, dans les jours à venir, des séries de conférence de presse, dans les mêmes proportions que les tendances politiques concurrentes dans la capitale. Au cas où cette éventualité de point de presse se confirmerait, l’accent pourrait être placé sur l’interprétation du bout de phrase du Secrétaire d’Etat américain, quand il dit : “Joseph Kabila peut encore servir le pays”.

“UNE PAIX DURABLE N’EMANE PAS DU BOUT DES CANONS”

Avant sa rencontre d’une vingtaine de minutes avec la presse de Kinshasa, John Kerry s’est entretenu pendant moins d’une heure avec le Président Joseph Kabila. Mais rien d’officiel n’a fuité de cette rencontre. Néanmoins, le patron de la diplomatie américaine n’a pas usé de la réserve qu’on reconnait aux diplomates. Aussi, s’est-il dit satisfait de l’entrevue avec le Raïs rd congolais. “Nous félicitions le Président Joseph Kabila et l’ensemble de son Gouvernement pour des efforts accomplis dans le retour de la paix dans l’Est du pays “, dit-il, avant de louer “l’engagement du pouvoir de Kinshasa dans la traque de forces négatives”, en l’occurrence la fameuse milice de l’ancien président rwandais Juvénal Habyarimana, opérant depuis plus d’une décennie en RD Congo, sous le nom des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).
Cependant, John Kerry insiste sur le fait que des efforts soient davantage fournis dans “l’accomplissement d’autres étapes du processus de paix, en vue de renforcer la démocratie pour plus de croissance économique”. “La paix en RD Congo est une priorité du Président Barack Obama et de moi-même”, a-t-il clamé.
“Une paix durable n’émane pas du bout des canons. Elle est plutôt la conséquence du rétablissement de l’autorité de l’Etat et des services publics”, a souligné le conférencier.
De son côté, Joseph Kabila n’a pas porté de muselières. Le Président congolais a invité tous les signataires de l’Accord cadre signé en février 2013 à Addis-Abeba à respecter leur parole. Le souhait exprimé de Joseph Kabila est de voir toutes les autres parties remplir leurs parts de contrat. Ce, dans les jours à venir.
John Kerry a promis que la pression sera maintenue sur les Fdlr ainsi que sur toutes les autres forces négatives encore actives sur le territoire congolais. “La RD Congo est un pays doté de beaucoup de potentialités. Le premier atout est son peuple. Mais, il faut cependant, travailler pour le bien-être de cette même population “.

PRESSIONS POUR L’ELABORATION RAPIDE DU CALENDRIER ELECTORAL

En ce qui concerne la poursuite du processus électoral, John Kerry n’a pas caché la position de son pays. Selon lui, Washington souhaite que les différentes échéances soient fixées le plus tôt possible, en conformité avec la Constitution en vigueur.
Il a, par ailleurs révélé, que les Etats-Unis, par le biais de l’USAID, vont mobiliser 1,5 milliards de dollars pour appuyer plusieurs projets dans les domaines sociaux, en l’occurrence la santé et l’éducation.
Au terme de sa conférence de presse, le Secrétaire d’Etat américain s’est envolé pour Luanda (Angola) pour sensibiliser la classe politique.

Laurel KANKOLE et Yves KALIKAT 

Source : Forum des As

7 COMMENTS

  1. MERCI LES COMBATTANTS. VOTRE MESSAGE EST COMPRIS A TRAVERS LE MONDE. MAIS CE QU’IL FAUT FAIRE ACTUELLEMENT, C’EST CONTINUER A MONTRER A CES GENS QUE NOUS AVONS FOURNI L’EFFORT NOUS-MEMES DEPUIS DES ANNEES AVEC DES SACRIFICES EN VIES HUMAINES, DES MILLIONS DE MORTS ET DE FEMMES VIOLEES, IL N’Y A AUCUN AMERICAIN QUI A PERDU SON SANG LA-DEDANS. ET DONC EN CONSEQUENCE, LES AMERICAINS NE VONT PAS ATTENDRE UNE OPPORTUNITE ALORS QUE TOUT EST ENTRIN DE CLORE, POUR VENIR SE MONTRER COMME LES SAUVEURS DU PEUPLE CONGOLAIS, ALORS QU’EN REALITE ILS NE CHERCHENT QU’UN AUTRE MOYEN POUR OPPRIMER ‘UNE AUTRE MANIERE CE PEUPLE. LA PREUVE EST QU’ILS TERGIVERSENT TOUS QUAND ON LEUR POSE LA QUESTION SUR LE ROLE DU RWANDA, ALORS QUE CE SONT LEURS ORGANISATIONS HUMANITAIRES BIDONS QUI ONT ETABLI TOUS LES DIFFERENTS RAPPORTS. 30 MILLIONS DES AMERICAINS POUR L’ORGANISATION DES ELECTIONS NE REPRESENTENT RIEN PAR RAPPORT AU SANG DU PEUPLE CONGOLAIS QUI A COULE A CAUSE DU COLTAN PILLE.

  2. Mr. Kerrc’est aux Kongolais de choisir leur president de choix comme cela se passe aux USA, en Europe et dans d’autres pays. Ce n’est pas a vous de decider pour le peuple Kongolais qui est un peuple souverain. C’est clair de dire que ce peit Ruandais peut encore servir les interets americains, des multinationales americaines et non servir le Kongo car nous Kongolais, on ne voit pas la ou il a servi ce pays.

    Aussi il n’est pas l’un des notres, c’est un petit Ruandais que vous les Ricains, aviez place a la tete de notre Grand et Beau Pays pour le pillage de nos richesses naturelles qui ont fait a ce que les USA soient premier puissance militaire, economique et en technologie. 75% de l’economie americaine dependent des minerais du Kongo. Comme toujours, les Ricains causent des graves problemes chez autrui et apres ils viennent en sauveur.

    Du temps meme de Mobutu, les politiciens Americains n’avaient l’habitude d’effectuer des voyages dans notre pays comme c’est le cas aujourd’hui et, dans leur media, ils n’en parlent meme pas tout comme ils ne disent rien sur ce qui se passent au Kongo sauf la tele Russe. Une facon de ne pas alerter leur population a qui ils donnent de fausses nouvelles comme sur ce qui se passe en Ukraine en poitant du doigt la Russie mais, ils parleront des filles Nigerianes kidnapees et pourtant, il y a des situations graves qui se passent aux petites, je unes filles et femmes agees dans notre pays. Le Kongo n’appartient pas aux Ricains et ils ne connaissent pas l’histoire de notre pays ni celle de l’Afrique, ils n’ont qu’a aller dans les pays Anglophones. USA is on the verge of collapsing as the world superpower as prefer to proclame themselves. S’ils veulent d’un jeune president, ils n’ont qu’a prendre le petit chauffeur avec eux comme ca il dirigera les USA. GO AWAY YANKEES, BLOOD SUCKER, KONGO BELONGS TO KONGOLESE AND NOT TO YOU, THE RUANDAN NOR THE UGANDAN. JUST GO AWAY YOU ARE THE WORLD BIGGER TERRORIST.

  3. La place de ce criminel – chauffeur – terroriste avéré est à Gwantanamo. Un gwantanamo à lui tout seul. Il ne va pas y échapper. Il va payer tout le mal qu’il a fait au Congo et à l’univers. Ou qu’il aille, il va être récupéré seulement deux jours après la fin de son mandat.

  4. LA DEMARCHE DES USA EST CLAIRE, KABILA EST MEDIOCRE POUR LE CONGO, POUR L’AFRIQUE ET POUR L’UNIVERS, MAIS EN MEME TEMPS IL CREE LE FLOU ET NE PERMET PAS A DES CANDIDATS COMPETENTS COMME MOISE KATUMBI OU ENCORE AUBIN MINAKU DE SE PRONONCER SUR LES ELECTIONS DE 2016 DANS LA CRAINTE DE REPRESAILLES DU PPRD QUI A REUSSI A ELIMINER LES KATUMBA MWANKE ET LES SAMBA KAPUTO, TETES VALABLES POUR LE CONGO. ELIMINATIONS AU SERVICE ‘UN BOURRIQUE ET FILS DE PUTE QUI NE SAIT MEME PAS CE QUE SIGNIFIE ETRE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. LES USA ONT VOULU PRENDRE LES CHOSES EN MAIN POUR DONNER DU COURAGE A TOUS CES CANDIDATS VALABLES DE SE PRONONCER.
    TOUTEFOIS, POUR LES COMBATTANTS, C’EST LE MOMENT D’ACCROITRE LA PRESSION ET LES MANIFESTATIONS CETTE FOIS-CI CONTRE TOUT DISCOURS OU CONTRE TOUTE PRISE DE POSITION DES DIRIGEANTS OCCIDENTAUX SUR LECONGO, SUR NOTRE CONGO. IL FAUT QU’ILS COMPRENNENT UNE FOIS POUR TOUTE QU’ILS FONT FACE A UNE AUTRE GENERATION. PLUS L’ECHEAQNCE ELECTORALE AU CONGO APPROCHE, PLUS IL EST TEMPS D’ACCROITRE ET DES MULTIPLIER LES MANIFESTATIONS CONRE LES MULTINATIONALES POUR CE QU’ELLES ONT FAIT DEPUIS PLUS D’UNE DECENIE, DES MILLIERS DES VIES DES CONGOLAIS QU’ILS ONT SACRIFIEES ALORS QU’ILS S’ALARMENT A LA PERTE D’UNE SEULE VIE DES LEURS.
    LE FAIT QUE JOHN TERRY ET HERMAN COHEN ONT TOUS TERGIVERSES SUR LA QUESTION DU ROLE DESTRUCTEUR DE KAGAME AU CONGO, AU RWANDA ET EN AFRIQUE EST UNE INDICATION FORTE QUE CES GENS ONT UN AUTRE PLAN, PLUS SOUPLE SOIT-IL, MAIS ILS SONT DECIDES A PROTEGER DES GENOCIDAIRES AVERES. JE SUIS DECU DE L’INEXISTANCE DE L’OPPOSITION CONGOLAISE QUI DEVAIS SAUTER SUR CETTE OCASION POUR MONTRER AUX USA QUE NOTRE LUTTE EST ENTRAIN D’ABOUTIR ET SI VOUS OSEZ VOUS EN MELER, CELA SERA LE PLUS GROS ECHEC, PLUS QUE L’ECHEC PHYSIQUE AU VIETNAM.

  5. MR KERRY TANT DES DECEPTIONS DANS TOUTES VOS DECLARATIONS. C’EST HONTEUX POUR VOUS.
    CE PRETENDU KABILA EST JEUNE POUR ALLER SERVIR CHEZ EUX AU RWANDA PAS DANS NOTRE PAYS LE CONGO.

  6. je suis tout à fait d’accord avec le secrétaire d’état américain pour le rappel qu’il a fait à Kabila, en ce qui concerne le respect de la constitution.

  7. Mon president kabila que j’aime est trop jeune pour servir ce pays, mais s’il respecter la constitution il sera un model en afrique

Leave a Reply to Brigitte Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here