Kabila un ancient agent de sécurité du Rwanda?: Un ex Premier ministre du Rwanda le confirme

3

Ce n’est plus qu’un secret de Polichinelle. Mais quand un ancien leader d’un pays concerné le confirme ouvertement, ca fait quand même froid au dos. Le Président congolais serait un ancien agent des services de sécurité rwandais, et il aurait été imposé à la RDC par le Rwanda même.

Sans aller par quatre chemins, c’est ce qu’affirme l’ancien Premier Ministre rwandais Faustin Twagiramungu dans une série de tweets datant du 20 décembre dernier. Ce jour là, la quasi totalité des publications de l’ancien leader rwandais concernait la RDC. On comprend bien pourquoi : C’est la date à laquelle a expiré le mandat de Kabila et plusieurs villes du pays étaient secouées par des protestations demandant son départ.

Le plus surprenant de ces tweets : “Comment un ancien aide de camp de Kabarebe, l’actuel ministre rwandais de la défense est-il devenu multimillionnaire et président la #RDC ?” Evidemment il parle du Rais. Comme dit plus haut, il n’était plus un secret que Joseph Kabila a travaillé pour les services de sécurité rwandais. Le président Kagame l’avait lui même insinué plus d’une fois dans des interviews. Mais là, Mr Twagiramungu le confirme sans macher les mots. Des propos à vraiment prendre en considération d’autant plus qu’ils viennent de la bouche d’un ancien Premier ministre rwandais.

Ça ne s’arrête pas là, l’ancien chef du gouvernement affirme sans autre forme de procès que Joseph Kabila, mais aussi son prédécesseur, Laurent Désiré Kabila, ont été imposés aux congolais par le régime Kagame. Si cela est évident pour LDK qui a renversé le regime Mobutu avec l’aide des armées rwandaise et ougandaise, le cas de JKK est quand quand même surprenant. Ce dernier a pris le pouvoir de suite de l’assassinat de Kabila le père. Affirmer que Joseph Kabila a été placé au règne de la RDC par le Rwanda revient à confirmer que l’assassinat de LDK a été orchestré par Kagame, avec la connaissance, si pas la participation de Joseph Kabila.

Une vérité qui semble indigner l’ancien leader rwandais. “Il est regrettable qu’après 56 ans d’une indépendance tourmentée le peuple de la #RDC continue de vivre sous les bottes d’un leader “imposé”. Lance-t-il dans un autre tweet. Face à cette situation de “néocolonialisme” Mr Faustin Twagiramungu exhorte aux congolais de se libérer; il tweet le même jour : “DEBOUT CONGOLAIS! Libérez votre GRAND PAYS, #RDC de la dynastie KABILA vous imposée par les néo-colonialistes à travers leurs agents ds la RGL!”

Faustin Twagiramungu fut premier ministre du Rwanda de juillet 1994 à sa démission en août 1995; le tout premier chef du gouvernement après le renversement du Hutu power. Il était candidat à l’élection présidentielle du 25 août 2003 remportée par Paul Kagame mais que beaucoup d’observateurs l’avaient donné pour gagnant. Actuellement en exil, il est réputé au Rwanda comme une personnalité intègre et son franc-parler fait inspirer la peur chez ses détracteurs.

Un article de Voice of Congo

3 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here