Katumbi en Afrique du Sud : Pour des raisons médicales ou… politiques ?

1

IMG_8374-0.jpg

par Erick Bukula

Le candidat déclaré à la présidence Moise Katumbi se trouve actuellement en Afrique du Sud où il est arrivé samedi à bord d’un avion médicalisé. Selon ses proches, la santé de l’opposant n’a cessé de se détériorer depuis l’incident avec les forces de l’ordre lors de sa dernière audition dans l’affaire mercenaire, vendredi 13 mai. S’il existait des doutes sur la destination de Katumbi lors de son départ de la RDC vendredi dernier, nos sources à Johannesburg ont confirmé que le président du TP Mazembe est bel et bien arrivé dans le pays de Mandela et y reçoit des traitements dans un hôpital local.

Cependant, des questions se posent sur le choix de l’Afrique du Sud pour y recevoir des soins. Certes ce pays est plus proche de la RDC que les autres pays de l’Europe ou d’Amérique avec des infrastructures hospitalières développées. Toutefois, il est largement connu que, quand il s’agit des soins médicaux, le président du TP Mazembe a une préférence pour l’Europe, précisément l’Angleterre. Plus d’une fois, et même en fin 2014, quand des rumeurs couraient qu’il était empoisonné, Katumbi était allé se faire soigner en Angleterre.

Ce qui pousse plusieurs observateurs à conclure que l’Afrique du Sud était aussi un choix stratégiques. Partant du fait que Katumbi a tissé des fortes relations dans le milieu politique de ce pays, d’aucun sont ceux qui sont de l’avis que, vu la pression l’opposant a besoin de se ressourcer et se garantir l’appui de ses alliés dans ce pays. Certains observateurs pousse leur raisonnement plus loin en ajoutant que, face à la machine financière de la Majorité Présidentielle, le candidat déclaré à la présidentielle a besoin de se ravitailler financièrement. Et l’Afrique du Sud, soulignent-ils, est un point tournant de l’empire commercial du richissime homme d’affaire qu’est Moise Katumbi.

Toutefois, il pourrait s’avérer que ces observateurs ont mis la charrue devant le bœuf, car la question de savoir si Katumbi retournera au pays ou pas reste suspendue dans l’air. Vu combien ses anciens alliés de la MP veulent sa peau, on ne pêche pas en se posant la question de s’avoir si l’opposant choisira l’exile ou pas.

Un article de Voice Of Congo

1 COMMENT

  1. POUR MA PART , JE PENSE QUE L’HOMME AU PENALTIE EST PARTI EN AFRIQUE DU SUD
    POUR DES RAISONS POLITIQUES. APRES BEAUCOUPS DES DÉBOIRES SUR SON CHOIX DE
    ACCEPTER CES MENDIANTS DU G 7 ET SES PROBLEMES JUDICIAIRES QUI SONT TRES ACCAMBLANTS.
    IL A RECU DU POUVOIR UNE BELLE SORTIE EN OR POUR ECHAPPER A LA JUSTICE AVEC UN AVION
    MEDICALISÉ DE LUX. SI J’ÉTAIS A SA PLACE , JE CHOISIRAIS PLUTOT LA BELGIQUE QUI EST UNE POUBELLE
    DES OPPOSANTS SANS ESPOIRS CAR L’ AFRIQUE DU SUD EST PAYS TRES AMIS DE ACTUEL POUVOIR DE KINSHASA MEME SI IL YA QUELQUES RÉCALCITRANTS DES HOMMES D’AFFAIRES JUIFS SUD-AFRICAINS
    CELA N’AURAIS PAS BEAUCOUP D’IMPACT MAIS PEUT- ETRE IL PARTIRA VERS LA ZAMBIE LA OU IL POSSEDE
    UNE BASE ARRIERE POUR SA SURVIE. AU CONGO POUR REMPORTER UNE ÉLÉCTION PRESIDENTIELLE SI L’ON
    ORGANISE DANS 16 MOIS, IL NE DOIT PAS SEULEMENT COMPTER SUR LES FANATIQUES DE MAZEMBE MAIS IL
    DOIT CHERCHER DE L’ ELECTORAT PARTOUT DANS LA REPUBLIQUE D’OU SON VRAIE ALLIÉE RESTE LA MAJORITÉ PRESIDENTIELLE ACTUELLE QUI LUI DONNERA LA POSSIBILITÉ DE BRIGUER LE MANDAT DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE.

Leave a Reply to salva Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here