Katumbi remue le couteau dans la plaie : «Je dédie cette coupe au peuple congolais pour les élections de 2016»

0

Moise Katumbi Chapwe

Selon lui, si la politique vient se mêler dans les affaires du football, l’échec est certain

Le président et sponsor du Tout Puissant Mazembe, ex gouverneur de la province du Katanga et ancien président provincial du PPRD/Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, a remué le couteau dans la plaie après le cinquième sacre de son équipe de football qui a remporté, le dimanche 8 novembre dernier, la finale de la Champion’s League africaine face à USM d’Alger, sur le score de deux buts à zéro.

Le couteau dans la plaie, et bien, le terme est bien approprié, vu les relations tendues qui existent désormais, entre ce millionnaire congolais et le pouvoir en place par rapport à ses interventions politiques sur la situation et l’avenir du pays.

En effet, lors d’une conférence de presse organisée à Lubumbashi après la victoire des Corbeaux, Moïse Katumbi a déclaré :  » Je dédie cette coupe au peuple congolais pour les élections de 2016″.

Cette dédicace doit avoir secoué, une fois de plus, l’édifice de la Majorité présidentielle (MP), dont les lieutenants, sans nul doute, devront réagir dans les prochaines heures, comme ils en ont l’habitude.

Cette petite phrase fait immédiatement penser aux fameux  » Faux penaltys  » évoqués par cet ancien haut cadre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, l’année dernière, alors qu’il revenait d’un séjour médical en Europe.

Cette parabole a provoqué des tensions auprès de ses camarades du parti. Depuis, les relations sont devenues froides, jusqu’à ce qu’il ait rendu le tablier, exposé à toutes sortes d’injures proférées, à travers les médias, par ses anciens camarades.

Une victoire  » apolitique « 

Pour le chairman du TP Mazembe, la victoire de son équipe n’a aucune coloration politique.  » C’est une victoire apolitique « , a-t-il dit, une victoire de toute la République démocratique du Congo.

Il a rappelé que dans le stade, il y avait aussi bien des membres de la Majorité présidentielle, de l’Opposition politique que de la société civile.

Et les supporters les plus nombreux n’avaient pas de tendance. Selon Moïse, si la politique vient se mêler dans les affaires du football, l’échec est certain. Pour le bien du peuple congolais, l’homme envisage de faire une tournée dans les 26 provinces de la République pour la présentation de ce cinquième trophée, le plus prestigieux du football africain.

Le trophée chez JK ?

Répondant à la question d’un journaliste qui voulait être fixé si le TP Mazembe est tenté de présenter la coupe au chef de l’Etat, Katumbi n’y a trouvé aucun inconvénient, car  » c’est lui le président de la République « . Il a ajouté que  » même si le Cardinal Laurent Monsengwo veut voir la coupe, on la lui amènera « .

Le gouvernement appelé à améliorer son aide aux clubs

Moïse Katumbi a profité de cette occasion pour remercier le gouvernement congolais de son assistance financière jusqu’à la dernière victoire qui hisse, encore une fois, son équipe au sommet du football africain.  » Je ne suis pas ingrat pour ne pas reconnaitre cette aide « , a-t-il déclaré.

Néanmoins, il a souhaité que l’exécutif central améliore sensiblement son enveloppe de soutien aux clubs, car les dépenses effectuées tout au long du parcours sont exorbitantes. Par exemple,  » rien que pour la préparation de la finale de cette Champion’s League africaine, nous avons dépensé plus d’un million de dollars « , a-t-il lâché.

Par Lefils Matady

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here