Kengo : «Le dialogue n’est ni un parlement, ni une assemblée constituante »

0

Kengo Wa Dondo :  Je suis contre la révision constitutionnelle (Audio)


A l’ouverture de la session parlementaire, jeudi 15 septembre, le président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, a indiqué que « le dialogue n’est ni un parlement, ni une assemblée constituante ».

D’après lui, ce qui sortira de ce forum qui se tient à la cité de l’Union africaine à Kinshasa, doit se faire dans le cadre de ses « limites».

« C’est cela le vœu de la population qui tient au respect de la constitution et des institutions qui en sont issues », a indiqué Léon Kengo wa Dondo, dans son discours d’ouverture de la session ordinaire au Sénat.
Soulignant qu’un accord sera trouvé à la suite du dialogue politique, M. Kengo salue « le compris » trouvé entre majorité et opposition sur l’ordre des élections à organiser en RDC.

« La question de la séquence des élections vient de trouver une issue. Après la suspension de la participation de l’opposition politique, la voie de sortie est l’organisation des élections couplées de la présidentielle et les législatives nationales et provinciales. Les élections locales pourraient y être incluses suivant la capacité de la CENI de résoudre les contraintes techniques et financières qui s’y opposent », a-t-il ajouté.

L’opposition avait suspendu, lundi 12 septembre dernier, sa participation au dialogue en vue de se concerter au sujet de l’élection qui devra être organisée en priorité par la Commission électorale nationale indépendante.

Alors que la majorité présidentielle tenait au début de l’organisation des élections par les locales, les opposants avaient proposé la présidentielle en premier par rapport aux autres scrutins.​

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here