La Prospérité : « Concertations nationales : UDPS & Alliés, MLC, UNC et UN disent non à Kengo et Minaku ! »

0

Revue de presse kinoise du jeudi 8 août 2013

IMG_6233

La Prospérité fait encore sa une ce jeudi sur les concertations nationales. Ça bouillonne dans les états-majors politiques, singulièrement du côté de l’Opposition depuis la sortie médiatique inopinée du Présidium de ces assises, rapporte le journal.

Pour la Prospérité, l’annonce par Léon Kengo de la nomination d’un secrétariat technique et l’adoption d’un budget des concertations nationales a été perçu par l’opposition comme une volonté manifeste du pouvoir de persévérer dans la logique des concertations convoquées et organisées de manière unilatérale et autoritaire.

Partant, poursuit le quotidien, les opposants déclarent ne pas être concernés par la démarche cavalière initiée par le pouvoir.

Dans son édito intitulé « La crise s’amplifie ! », la consœur note qu’un autre front qui est monté au créneau alors que l’on croyait la tempête apaisée.

Le Bureau du Conseil national de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CLCC) s’est prononcé pour dire que ces assises, appelées concertations ou dialogue, n’aboutiront à rien, dès lors qu’elles ne vont pas répondre aux fondamentaux des congolais, révèle le journal qui renseigne que l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) de Vital Kamerhe parle « d’un schéma maléfique déjà arrêté au détriment du bien-être du peuple Congolais ».

Le journal rapporte également les points de vue des autres partis de l’opposition comme le Mouvement de Libération du Congo (MLC), le Groupe parlementaire UDPS et Alliés, et l’Union pour la Nation qui déclarent ne pas être concernés par la démarche cavalière actuelle initiée par le pouvoir.

Toujours au sujet des concertations nationales, Forum des As relaye les revendications de la société civile qui réclame 60% de sièges à ces assises.

«En convoquant une telle réunion, nous avons voulu faire connaître aux animateurs du pays la volonté manifeste de la Société civile de la République démocratique du Congo. A la veille des concertations nationales, notre cadre de concertation exige la part de la Société civile dans le présidium de ces assises. Nous réclamons en outre la révision à la hausse de sièges de représentation aux Concertations nationales qui devra passer de 19% à 60 %. Par ailleurs, la Société civile sollicite le poste de secrétariat technique aux Concertations», a déclaré Martin Kavundja au cours d’une rencontre des plateformes de la société civile de Kinshasa.

Sur un autre sujet, Forum des As rapporte que les Etats-Unis et la Suède saluent l’action du Premier ministre Matata Ponyo. Les ambassadeurs de deux pays ont été reçus par le chef du gouvernement le mercredi.

Matata a été un meilleur choix du chef de l’Etat “, a notamment déclaré l’ambassadeur suédois Sunnergren qui dit avoir « suivi les réformes entreprises par le gouvernement qu’il dirige surtout dans le domaine de l’économie qu’il maîtrise totalement ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here