La RDC bascule vers la télévision numérique terrestre

0

DRC-Kinshasa-Mende-avec_ordinateur480-Pinault

 

La RDC a basculé mercredi 17 juin de la télévision analogique à la Télévision numérique terrestre (TNT). Cette mutation concerne dans le premier temps les bandes de fréquences UHF. Mais pour les bandes de fréquences VHF, elle se fera le 17 juin 2020. Les télévisions analogiques continueront concomitamment à émettre.

Selon Lambert Mende, ministre de la Communication et des Médias, le basculement de ce jour vers le numérique concerne d’abord la ville de Kinshasa et se poursuivra progressivement sur toute l’étendue du pays.

Sur place à Kinshasa, cette mutation a démarré avec huit chaines de télévision:

▪ Kin 24

▪ Digital Congo

▪ Télé 50

▪ Antenne A

▪ B-One

▪ Tropicana TV

▪ RTNC 1

▪ RTNC 2

Le défi que doit relever le gouvernement congolais pour la réussite de cette mutation, selon Lambert Mende, consiste à l’extension, le déploiement et l’installation des infrastructures et équipements numériques dans tous les centres stratégiques du réseau des réémetteurs terrestres du pays.

Il a par ailleurs rappelé les étapes de la numérisation de la télévision :

▪ Celle des outils de production

▪ Celle du système de diffusion

▪ Celle des réseaux de transmission des signaux

▪ Celle des terminaux de réception, «c’est-à-dire de la bonne télévision qui est dans votre salon.»

Le ministre Mende a ainsi précisé le rôle des chaînes de télévision dans le nouveau système :

«Dans le nouveau paysage médiatique qui s’installe avec cette nouvelle technologie, les chaines de télévision actives à l’heure actuelle deviennent des éditeurs des programmes, qui vont avoir plus à se concentrer sur les taches de production des contenus.»

Le marché des téléviseurs

Quant aux ménages qui détiennent les télévisions analogiques, ils n’ont qu’à se procurer des décodeurs pour capter les chaines en numérique. Et ces décodeurs sont sur le marché de Kinshasa, selon la même source.

Il faudra débourser environ 10 dollars pour avoir accès aux chaines publiques, d’après des sources proches du comité national de migration vers la télévision numérique terrestre. Mais pour les privés, il faut s’abonner à un distributeur de téléviseurs par satellite.

Les téléspectateurs sont donc appelés à faire désormais attention à l’achat d’un nouveau téléviseur, pour s’assurer que celui-ci est numérique. Les téléviseurs analogiques, qui coûtent moins chers, sont plus accessibles à la bourse du congolais moyen. Un téléviseur analogique de 32 pouces se vend à 190.000 francs congolais (207 dollars américains), alors que le numérique du même format se négocie à 290.000 francs (315 dollars américains).

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here