La RDC dénonce l’ingérence des USA

1

Joseph-Kabila

 

Le gouvernement de Kinshasa a accusé l’envoyé spécial des Etats-Unis d’ingérence dans le processus électoral.

Au cours d’une conférence de presse, le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende a estmé que M. Russ Feingold a outrepassé son mandat.

En marge du sommet USA-Afrique le diplomate américain s’était prononcé en faveur du respect de la constitution pour la tenue de l’élection présidentielle en 2016 en RDC.

“Nous pensons qu’il est dans l’intérêt de la RDC que la loi fondamentale soit respectée”, a déclaré M. Feingold.

L’envoyé spécial “n’est ni gouverneur général ni proconsul et encore moins membre d’une institution politique de la RDC pour avoir à se prononcer sur les affaires intérieures” de la RDC, s’est insurgé M. Mende.

Début juin M. Feingold a soutenu qu’après le scrutin contesté de 2011, l’échéance de 2016 était l’occasion de tourner la page

Un article de la BBC

1 COMMENT

  1. Mr Mende has no idea as how matters are handled internationally.. InToday world of interdence both economical, political and cultural no one should speak about meddling in internal affairs. The USA has capitals not to waste but to invest in serious and institutionalised countries…
    Mende must understand that the time is here and the time to start packing bags and look for where to go..
    A bon entendeur…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here