Lambert Mende : « le gouverneur du Katanga a intérêt à ne pas dépasser les limites »

3

IMG_0733

(KINSHASA)- Après la mise en garde de Joseph Kabila, Moise Katumbi, le populaire gouverneur du Katanga est encore rappelé à l’ordre par le gouvernement de Kinshasa. Le ministre de la communication et médias, Lambert Mende a indiqué sans mâcher les mots que Moise Katumbi a intérêt à ne pas dépasser les limites s’il veut rester au pouvoir. Il s’exprimait vendredi devant la presse à Kinshasa.

Lambert Mende a pris le devant pour tenter de justifier l’absence du gouverneur et du président de l’assemblée provinciale du Katanga lors de la rencontre entre le président Kabila et les notables katangais. Pour lui, les deux responsables n’ont peut-être pas été invités. ‘‘Posez-vous la question, si le président les a invité ?’’, a-t-il déclaré. Au sujet des déclarations tenues par Moise Katumbi et Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le porte-parole du gouvernement affirme qu’on ne devient pas martyr quand on critique le régime. Il a cité l’exemple de Pierre Lumbi, conseiller spécial en matière de sécurité du président Kabila.

Il s’est prononcé, dit-il, contre la révision constitutionnelle mais il n’a jamais été chassé. Par contre, le gouvernement a salué le ton ferme et l’humour utilisé par le chef de l’état lors de cette rencontre. ‘‘ Il est resté au-dessus de la mêlée et a rappelé quelques principes fondamentaux de l’état’’, a-t-il assuré. Mende a insisté en avertissant ceux qui rêvent des plaies et des bosses, qu’ils peuvent être eux-mêmes les premières victimes. Le porte-parole du gouvernement s’est félicité que le président Kabila ait coupé court aux controverses inutiles sur le découpage territorial. Aucune province ne peut se comporter comme un état indépendant, a-t-il fait savoir. Au sujet de l’arrestation à Makala de l’ancien député Vano Kiboko,
Lambert Mende pense que le parquet est mieux placé pour donner les vrais motifs de son incarcération. Le président de la convention des congolais unis s’est réfugié derrière la séparation des pouvoirs se refusant de commenter la décision de justice.

Source : 7sur7

3 COMMENTS

  1. Mende vraiment vous êtes tous malades . pendant que la France et ses voisins pleures ceux qui se snt battus pour la liberté d´èxpressions, les politiciens et la polices congolaises traques les opposants. c´est triste et c´est une honte pour l´afrique. 50 d´ann´´es après, l´afrique est classée en derniere position en se qui conserne le developpement humain. quelle humiliation ? et quand à la RDC ( Ebolaise ) pays parmis les plus riches du monde mais hèlas des coullons , des abrutis , des cncres, des voleurs au pouvoir… mais sachez le que chaque chose à son temps , vous aller quittez le congo en manu militari…..

  2. NANI YANGO ALOBA MUTETELA AZALAKA ESCLAVE TE? MAIS BA ESCLAVES YA BA TETELA BAZA EBELE. LAMBERT MENDE AKOMA NA YE ESCLAVE YA KANAMBE QUI SE FAIT APPELER JOSEPH KABILA. LUSHIMA OU LUTSHIMA YA RTNC ESCLAVE MOSUSU YA MUTETELA. BATETELA MINGI BAKOMI ESCLAVE YA BA RWANDAIS BAZOYOKISA LUMUMBA SONI. KANAMBE MOTU AYAKI LOKOLA CLANDESTIN NA CONGO AKOMISI MENDE ESCLAVE NA YE. NANI AYEBI ELOKO NIN ZOE , JANET ET HYPPO KANAMBE BASALAKA MENDE NA MOLILI? MOISE KATUMBI NE TE LAISSE PAS FAIRE , TOUT LE CONGO EST DERRIERE TOI. TOUTES LES PROVINCES DU CONGO ONT TOURNE LE DOS A CELUI QUI SE FAIT APPELER JOSEPH KABILA. BOTALA NDENGE NINI BA FRANCAIS BATELEMI PONA CHARLIE HEBDO, BONGO CONGOLAIS OKOTELEMA TE PO NA MBOKA NA YO. BAZO BOMA NA BENI PARTOUT AU CONGO. IL FAUT CONGOLAIS NIONSO ATELEMA PLUS QUE FRANCAIS PUISQUE LES MORTS AU CONGO SE COMPTENT PAR MILLIONS.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here