Le Chanteur Koffi Olomidé arrêté au Kenya pour agression sur une danseuse

1

koffi olomide arreté

La police a arrêté le musicien congolais de renommée Koffi Olomide à l’extérieur des studios de Citizen TV vendredi soir à la suite d’une vaste condamnation sur son agression sur une danseuse. L’Inspecteur général de Police Joseph Boinnet a condamné l’action du musicien ordonnant son arrestation. La Commission nationale de Genre et l’égalité avaient demandé à M. Boinnet d’arrêter la star de la Musique Congolaise pour son action qui a été prise en photo.

Le président de la Commission Winfred Lichuma a dit qu’il était regrettable que l’incident a eu lieu en pleine lumière des caméras et des policiers.

« L’incident a provoqué une vague d’indignation du public sur l’apparente cruauté et les traitements inhumains, manifestée par un musicien de renommée internationale sur l’un des membres de sa bande, » dit Mme Lichuma.

Le musicien devrait être traité conformément à la loi kenyane s’il est reconnu coupable de voies de fait, dit-elle. La commission a également déclaré que le musicien devait présenter des excuses au public. Le Code pénal stipule que toute personne qui agresse illégalement une autre est coupable d’un délit et est passible d’un emprisonnement d’un an.

Condamnation

Une video de la star congolaise donnant un coup de pied à la femme est tout de suite allé viral. La condamnation était immédiate et générale.

Trois députés a demandé comment le musicien étranger pourrait être autorisé à marcher librement malgré l’infraction que la police a regardé.

« Passeport de Koffi devrait être confisqué immédiatement, » a déclaré la répresentante de Taita-Taveta Women, Joyce Lay, qui s’est plaint dans le passé d’être agressée par un législateur collègue. Mme Lay a fait une déclaration au Parlement, en compagnie de ses camarades députés Alfred Keter (Nandi) et Johanna Ng’eno (Emurua-Dikir).

« Il devrait être en garde à vue maintenant », a déclaré M. Keter, tandis que M. ng’eno a appelé M. Olomide soit de quitter le pays volontairement ou être expulsé. Il a dit: «Nous veillerons à ce que le concert n’a pas lieu.’ Olomide devrait effectuer ce soir au Bomas du Kenya.

Un article de Voice Of Congo

1 COMMENT

  1. je suis sidéré de voir un grand artiste de cette rénomée puisse poser un tel acte.
    L’acte posé doit etre sanctioné sur place au Kenya. Si la justice kenyane ne le sanctionne pas,
    je ne vois pas la compétence de la justice de la RDC de pouvoir sanctionner un fait qui se passe
    a l’exterieur du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here