Le Dysfonctionnement des services et la complicité à la base de l’évasion massive à Makala (Ministre de la Justice)

0


Le dysfontionnement dans la coordination entre differents services qui gérent la prison centrale de Makala est l’un des facteurs qui a conduit à l’évasion massive de mercredi dernier dans ce centre pénitentiaire. C’est la justification qu’a apporté le ministre de la justice à l’Assemblée nationale hier oú il repondait à une question orale sur le sujet.

 

Pour le ministre Thambwe Mwamba, il y avait pas bonne coordination entre les services de sécurité de la prison, cad, la police et l’armée mais aussi avec son ministère, qui est en charge de l’administration des prisons centrales du pays et de celle de Makala en particulier.

 

Alexis Thambwe a aussi parlé de complicité comme autre facteur qui a facilité l’évasion à Makala. “Il y a également eu des complicités aussi bien à l’interieur de la prison qu’à l’exterieur et auprès des agents qui étaient chargés du gardiennage” a-t-il laissé entendre.

 

Le ministre a aussi révélé qu’une alerte avait été donné par les services de renseignement la veille de l’attaque. Une alerte qui n’aurait pas été pris en compte d’après lui. D’où la promesse des sanctions contre les responsables.

 

Plus de 4000 prisonniers dont le chef spirituel Ne Mwanda Nsemi se sont évadés dans la matinée du mercredi dernier après une attaque attribuée au mouvement politico-réligieux BDM

 

Les autorités ont déclaré avoir rattrapé une centaine parmi les évadés.

Un article se Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here