Le gouvernement doit liberer Joelle Essimbo pour prêcher un exemple de bon élève en matière de respect des droits de l’homme (MPC)

0


Le Mouvement Patriotique pour le Congo (MPC) a joint sa voix à celles d’autres mouvements citoyens dont Lucha et Eccha pour exiger la libération de l’activiste Joelle Essimbo, arrêtée mercredi dernier lors d’une manifestation au campus de l’Université de Kinshasa.

“…pour precher d’exemple de bon élève en matière de respect des droits humains, le Mouvement Patriotique pour le Congo appelle le gouvernement congolais à liberer immediatement et sans conditions l’activiste Marie Joelle Essimbo et ses compagnons.” Peut on lire dans un communiqué datant du 20 Octobre.

Tout en rappellant aux autorités congolaises que le droit de manifester est garanti par la Constitution du pays, le MPC déplore le fait que l’arrestation de Joelle Essimbo intervient deux jours seulement après l’election de la RDC au Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Joelle Essimbo, activiste et étudiante en droit, avait été arrêtée le 18 Octobre en compagnie d’autres étudiants sur le campus de l’Unikin. Ils manifestaient contre la demande par la Commission électorale de 504 jours supplémentaires pour tenir les élections.

Le lieu de détention de Joelle reste jusque là inconnu bien que certaines sources parlent des locaux de l’agence de renseignement ANR. De leur coté les autorités ne se sont toujours pas prononcées à ce sujet.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here