Le pays va très mal : Les évêques de la Cenco tirent la sonnette d’alarme

0

Les évêques catholiques de la Cenco ont peint un tableau sombre de la situation en politico-financière et sécuritaire en RDC dans un document intitulé “Le pays va très mal : Débout congolais”.

Dans le communiqué rendu public ce vendredi, les évêques réunis à Kinshasa pour leur 54e Assemblée plénière ordinaire ont déploré particulièrement la détérioration continue de la situation économique mais aussi du social du pays.

Ils ont pointé notamment vers la dépréciation de la monnaie locale et du pouvoir d’achat de la population comme indicateur de l’effondrement de l’économie du pays.

Une situation créée, selon les prélats, par une mauvaise gestion de la chose publique, manifestée par la corruption rampante mais aussi les évasions fiscales.

La situation sécuritaire et humanitaire dans le pays est pire même selon les prêtres catholiques. Ils font remarqué la prolifération des groupes armés. Les enlèvements et autres actes de banditisme qui se multiplient sur toute l’étendue du pays.

La repression contre les opposants est aussi fortement décrié par la Cenco qui avait bien énuméré les mesures décrispation politiques dans l’accord de la Saint Sylvestre dont elle était médiatrice.

Pour les évêques, cette situation est causée par la non-tenue des élections mais aussi la non-application de l’Accord de la St Sylvestre.

Pour une sortie de crise, les prêtres exhortent la population à “ne pas céder à la peur ni au fatalisme. Ils exigent aussi la tenu des élections et l’application intégrale de l’accord de la Saint Sylvestre.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here