Le président Joseph Kabila a exigé mardi que “justice soit faite” au Kasaï dans le centre de la République démocratique du Congo.

0

Le président congolais dénonce selon lui ceux qui ont fait sciemment le choix de la désinformation dans ce conflit qui a fait des milliers de morts en un an, dont deux experts de l’ONU en mars.

Pour Joseph Kabila, il ne peut y avoir de paix ni de réconciliation véritable sans justice. Il s’est exprimé à l’ouverture d’un forum pour la paix à Kananga, l’une des grandes villes des cinq provinces du Kasaï.

Commencé en septembre 2016 après la mort du chef coutumier Kamuina Nsapu qui s’était opposé à M. Kabila, les tueries dans le Kasaï ont fait au moins 3.000 victimes d’après l’Église catholique.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here