Les Etats-Unis attendent le tout premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir en RDC

2

ambassadeur-USA3

 

L’ambassadeur des Etats-Unis l’a déclaré dans une interview avec Idriss Fall, envoyé spécial de VOA Afrique à Kinshasa.

James Swan suggère un consensus politique des acteurs principaux en vue de respecter le délai constitutionnel pour la tenue des élections vu le temps court qu’il reste. Il en appelle à la reprise de la coopération entre l’armée congolaise et les forces de la Mission des Nations unies en RDC mais aussi au redoublement d’efforts en vue de mettre fin à l’insécurité dans l’Est.

James Swan : …Effectuer le premier transfert pacifique et démocratique du pouvoir dans l’histoire de ce pays et qu’il ne faut pas rater cette occasion. C’est une position que nous avons aussi communiqué aux autres pays de la région en Afrique et en effet partout au monde : l’importance du respect des Constitutions, des traditions d’alternance… Nous espérons que ce sera la réalité ici au Congo.

VOA Afrique : Et si jamais il y a répétition de ce qui vient de se passer au Burundi, qu’est-ce que les Etats-Unis vont faire ?

James Swan : Encore une fois, notre position est claire. C’est important de respecter la constitution et d’assurer que les élections soient organisées selon le calendrier envisagé par la Constitution. Pour nous, ce n’estpas trop tard. Le temps presse, mais avec de la bonne volonté et un consensus politique parmi les principaux acteurs, on peut toujours arriver aux élections crédibles et pacifiques fin 2016.

VOA Afrique : L’autre question, c’est l’instabilité dans l’Est. Il y a des rebelles FDLR, les rebelles ADF-NALU, il y a les groupes Maï-Maï. Que faudra-t-il faire pour mettre fin à cette insécurité récurrente dans l’Est du Congo ?

James Swan : Il y a déjà plusieurs efforts consacrés à résoudre ce problème qui persiste dans l’Est du Congo depuis 20 ans et même plus de 20 ans. Il y a déjà un cadre diplomatique, l’accord cadre pour la paix signé à Addis Abeba en 2013. Il y a aussi une action diplomatique très robuste de la part des envoyés spéciaux des Etats-Unis, de l’Union africaine, des Nations unies et autres. Et bien sûr il y a une mission des Nations unies très robuste ici au Congo, qui est prête à aider le gouvernement de la RDC à lutter contre ces groupes armés dans l’Est.

VOA Afrique : Mais on a vu qu’en fait cette collaboration ne marche pas toujours notamment dans la région de Beni ou les populations se sont mêmes parfois révoltées parce que l’insécurité continue. Que faudrait-il faire ?

James Swan : Moi, je crois que ça souligne vraiment l’importance de reprendre la coopération entre la Monusco et les forces armées de la RDC. La population souffre beaucoup depuis plus de 20 ans. C’est l’occasion maintenant de renforcer tous les efforts, de redoubler tous les efforts pour lutter contre ces groupes armés qui ont commis des exactions, des atrocités et des abus contre la population depuis trop longtemps.

Un article de la Voix de L’Amerique

2 COMMENTS

  1. LA COMMUNAUTÉE INTERNATIONALE DE CE JOUR EST BIEN REVEILLÉE. ELLE NE SUIT PLUS
    AVEUGLEMENT CE QUE DIT LES ETATS- UNIS COMME ETAT SUPRANATIONALE DE TOUTE LA PLANETTE.
    ILS ONT VOULU UNE PASSATION PACIFIQUE, EN IRAQ, EN SYRIE, EN LIBYE ET TOUT DERNIEREMENT
    EN OUKRAINE. MAIS CEUX QUI PAIE LE POT CASSÉ, CE SONT LES PAYS DE L’EUROPE CENTRALE QUI FONT
    FACE CES DEMANDEURS D’ASYLE QUI VIENNENT PAR MILLIERS PAR JOURS DE L’YTALIE EN PASSANT PAR
    LA GRECE. LES ETATS- UNIS EN TANT QUE PYROMANE RESTE EN TOUTE TRANQUILITÉ. DONC CEUX QUI VEULENT PEUVENT BEAUCOUP RÉFLECHIR. OBAMA QUI VA BIENTOT FINIR SON DEUXIEME MANDAT QUE CE QUE
    IL A FAIT D’APRES BEAUCOUPS DES ATTENTES QUE LES AFRICAINS ATTENDAIENT PENDANT SES DEUX MANDATS
    EN TANT QUE PRESIDENT DES ETAT- UNIS D’AMERIQUE. REPONCE =Grand ZERO.

  2. J.KABILA WC EST UN IDIOT AZALI KO COMPRENDRE TE BA MESSAGES YABA AMERICAINS, LAMBERT MENDE, BOSHAB,
    PAPY TAMBA, KALEV BAZALI KOKOSA YO, MOKOLO BAKOBETA YO MASASI BANGO NIONSO BAKOKIMA, PRESIDENT
    BURUNDAIS DANS MOINS TROIS ANS AKOZALA ASSASINER PAR SES PROPRES FRERES, DIALOGUE EZALI ELEMENT OYO
    EKO DECLENCHER SOULEVEMENT POPULAIRE………..J.KABILA WC DOIT CHOISSIR 3 TROIS CHOSES : LA MORT, LA PRISON
    OU L”EXILE.

Leave a Reply to TALIBAN MBUA YAKANDA Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here