Lomani : L’IGF appelée à auditer la gestion financière du gouvernement provincial

0
Le gouvernorat de la province du Lomami

Le collectif pour le changement de Lomani (CCL) appelle l’inspection générale des finances (IGF) à mener un audit sur la gestion financière de la province de Lomani.

Cet appel est contenu dans un télégramme du 27 février dernier adressé à l’inspecteur général chef de service de l’IGF, dont une copie est parvenue à Voice of Congo ce lundi 1er mars.

« Nous saisissons l’opportunité pour solliciter l’implication de vos services notamment l’audit et évaluation des dépenses des fonds rétrocédés à la province de Lomami dans la période allant de 2019 à 2020, et celle de la création de 227 écoles non opérationnelles et non organisées mais budgétisées et payées chaque mois depuis octobre 2020 dernier », lit-on dans ce document signé par Sadam Musumba, coordonateur dudit collectif.

Et d’ajouter : « Nonobstant la quantité des subsides, la province de Lomami comme toutes les provinces, a été bénéficiaire au courant de dix premiers mois de l’année 2019 d’un montant à titre de rétrocession s’élevant à 3, 414 millions de dollars américains contre les prévisions linéaires de 28.132 988 903 FC soit 16.856 millions de dollars américains. Ce fonds alloué à titre de rétrocession quoique insignifiant par rapport à la prévision linéaire n’a pas su laisser sa bonne traçabilité matérielle au sein de la province, a confirmé le chef de l’exécutif provincial »

En même temps, ce mouvement pro-changement et démocratie demande aux députés provinciaux de se ranger derrière le peuple, qui réclame la révolution et le changement des mentalités à partir de session ordinaire de mars 2021 pour espérer le décollage de la province de Lomami.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here