Meurtre des experts de l’ONU au Kasaï : Kinshasa présente une video mettant en cause les miliciens, mais le doute persiste

0


Les autorités congolaises ont présenté hier à la presse une video qui serait celle du meurtre des enquêteurs de l’ONU, L’Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catala et qui met en cause les miliciens Kamwena Nsapu.

Dans ces images extrêmement choquantes, on voit les deux enquêteurs se déplacer à travers des champs avec un groupe d’hommes qui disent en tshiluba vouloir les emmener sur un site de fosse commune. La video s’interrompt au milieu et dans une deuxième scène, les guides semblent s’être transformés en boureaux. Forcés a s’asseoir au sol, les deux experts sont tués presque à bout portant puis décapités.

Le porte-parole du gouvernement affirme que la video a été recupérée des mains d’un milicien qui serait déjà aux arrêts. Les images seraient depuis entre les mains de la justice congolaise.

Si pour Mr Lambert Mende, grace à cette video il ne reste aucun doute que les miliciens sont auteurs des meurtres, beaucoup de questions se posent notamment : A qui profiterait ces meurtres?

Michael Sharp et Zaida Catala faisaient partie d’une investigation qui a conduit à la decouverte d’un total de 40 fausses communes. Des decouvertes qui ont mis le regime de Kinshasa dans une situation embarrassante sur la scène internationale, les forces des sécurité étant principalement mis en causes dans ces tueries.

Le pouvoir a depuis tenté de se blanchir. Une enquêtes parrallèle des Nations Unis est toujours en cours pour établir les responsabilités.

Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here