Meurtre des experts de l’ONU aux Kasaï : Kinshasa ne veut toujours pas d’une enquête internationale

0



Le gouvernement congolais a réaffirmé son refus de permettre la tenue d’une enquête internationale dans l’affaire du meurtre des experts de l’ONU au Kasaï central en mars dernier.

« Nous ne voyons pas pour quelle raison [il doit y avoir une enquête internationale parallèle. Le Congo n’est pas sous tutelle, il y a une justice qui travaille au Congo.” a laissé entendre ce jeudi le porte-parole du gouvernement sur les ondes de la radio française RFI.

Lambert Mende a toutefois ajouté que son gouvernement accepterait toute assistance mais “pour vu que ce soit pour aider la justice congolaise à rendre justice” aux victimes dans les Kasaï.

Le mois dernier, les Nations-unis ont annoncé vouloir lancer une enquête sur le meurtre de ses experts, l’Américain Michael Sharp et la Suédoise Zaida Catalan. En début de semaine, c’était au tour des Euro-députés de demander la tenue d’une enquête internationale sur les violences dans l’espace Grand Kasaï.

Plus de 500 personnes ont déjà trouvé la mort et plusieurs autres sont deplacées suite aux affrontements qui opposent depuis plusieurs mois les forces de sécurité aux miliciens du chef coutumier Kamwena Nsapu.


Un article de Voice Of Congo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here