Moise Katumbi en observation à Londres, La presse belge a confirmé son empoisonnement

2

Moise Katumbi à Londres

 

Grace à son indépendance et au traitement particulier de l’info, C-News est généralement très bien informé. Il était le premier média a livré, dans son édition du mardi 4 octobre 2014, une information sensible selon laquelle le gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, était victime d’un empoisonnement qui l’a conduit à s’éloigner momentanément de ses importantes charges publiques, de sa famille et de ses hobbies.

Eh ben, la nouvelle de l’empoisonnement a été confirmée 10 jours plus tard par les médias internationaux belges: la RTBF (Radiotélévision belge francophone), LEVIF.be et LDH (La dernière heure). Dans son édition du 13 novembre 2014, la RTBF citant la LDH, confirme l’empoisonnement du patron du célèbre club africain le Tout-puissant Mazembe. Les médias belges, après plusieurs recoupements affirment que Moïse Katumbi se trouve aux soins intensifs depuis un mois à Londres. LDH a aussi donné les circonstances qui ont permis de découvrir le poison inoculé dans l’organisme de M. Katumbi. Selon le journal belge, c’est au cours d’un check-up que le venin a été découvert. Depuis la diffusion de cette info, le Katanga en ébullition réclamant son gouverneur vivant.

L’émoi est aussi palpable à Kinshasa et partout en RDC où Katumbi est considéré comme un leader aimable proche de petites gens et prêt à les défendre contre les prédateurs de tout genre. Un journaliste qui avait fait circuler un micro baladeur dans la capitale cuprifère pour recueillir les avis sur l’empoisonnement de Katumbi a été arrêté car ses interviews dans la rue laisser transparaitre la colère de Lushois sur le sort ingrat réservé à leur gouverneur. Depuis un certain temps Moïse Katumbi est dans le viseur du pouvoir qui lui reproche sa position officieuse anti-révision. Selon ses proches, qui ne démentent pas, Moïse Katumbi considère que l’intérêt de la population est au-dessus de tout, systèmes et individus, voilà pourquoi il est contre la révision de la Constitution. Fervent catholique, le très populaire Moïse Katumbi est accord avec la Cenco sur cette question précise les mêmes sources. Selon nos sources dans la Majorité présidentielle, Moïse Katumbi est coupable à leurs yeux à double titre : il laisse faire toutes les forces vives anti-révision du Katanga au lieu de les « contenir ». L’autre péché de Katumbi selon ce cadre de la Majorité qui a requis l’anonymat c’est sa position anti-révision officieuse qu’il ne rend toujours pas publique.

Ce qui exaspère son camp, impatient de savoir sur qui comptait dans cette bataille âpre de conserver le pouvoir. Vu le malaise, de plus en plus croissant, qui a entre Katumbi et ses partenaires politiques, point de doute que l’un des hommes les plus populaire et les plus puissants de la RDC va faire une déclaration pour fixer l’opinion nationale et internationale sur la révision constitutionnelle et son avenir politique notamment à la tête du gouvernorat du Katanga et clarifier les ambitions présidentielles qu’on lui prête qui ruineraient à coup sûr celles de Kabila avec ou sans révision de la Constitution. M. Katumbi est un poids lourd de la scène politique ce qui explique que la Majorité présidentielle avance avec précaution avec lui guettant la première faute pour l’exploiter. A cause de climat délétère dans la Majorité présidentielle, en 2011, Katumbi avait déjà annoncé son intention de se retirer de la scène politique, les Katangais par millions, du nord comme du sud, l’avaient imploré de reconsidérer sa position. Sa popularité partout en RDC est son meilleur atout politique. Avec l’affaire de l’empoisonnement, un grand élan de solidarité s’observe partout en RDC et les Katangais en particulier et els rd-congolais en général attendent son retour avec impatience pour lui exprimer leur soutien. Contacté par C-News, un Lushois dit que M. Katumbi aura droit à un accueil qui n’a jamais été réservé à personne. Et d’ajouter nous voulons le voir « entier ».

Source C-News

2 COMMENTS

  1. QUE VOULEZ -VOUS FAIRE AVEC BA INFORMATIONS TRES BIDONS ? AUCUNE PRESSE
    NA CONGO OU LUBUMBASHI BAYEBI ACTUALITES WANA TE. J’AI SUIVI MEME AUJOURD’HUI
    NA BA SITES NA BINO YA DIASPORA. L’UN DES PILLIERS YA BA RADIO-TROTOIRE KO
    DEMENTIR ET MEME KO METTRE EN DOUTE SOURCE YA INFORMATION WANA. IL PARAIT-IL
    KATUMBI A APPARUS NA MESSE YA FUNERAIL YA PRESIDENT ZAMBIEN DE LA SEMAINE PASSEE.
    DONC 80% YA INFORMATIONS TUZUAKA AWA NA DIASPORA, EZALI AMUSEMENT.

  2. Congolais, vous etes avertis, faites attention avec cette histoire d’empoisonement de Moise Katumba
    meme si rapportee par la presse belge. N’avalez pas cette pilule PPRDienne.

    Les Diables du Rwanda en RDC et les sorciers belges qui ne trouvent leur joie que dans la souffrance du Congo
    ne dorment pas et ne le feront surtout pas en cette periode.
    Katumbi est l’espoir de Joseph Kabila!!!!!!!!!

Leave a Reply to Central Obsever Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here