Moise Katumbi sera arrêté à son retour au pays, selon Alexis Tambwe Mwamba

0

thambwe mwamba et katumbi


Malgré l’appel interjeté par ses avocats devant la cour suprême de justice dans l’affaire spoliation d’un immeuble à Lubumbashi, le candidat AR-G7 à la présidentielle sera arrêté s’il remet ses pieds au pays, après sa condamnation par le tribunal de Kamalondo. Le ministre de la justice, Alexis Mwamba confirme que cette procédure n’est pas suspensive de l’exécution de la peine déjà prononcée. La décision des juges de Lubumbashi sera appliquée, explique le garde des sceaux. Il ira directement en prison, s’il ose rentrer au pays. Donc, il est clair que le jour où les juges avaient prononcé la peine, s’il était présent, il serait directement arrêté. Moise Katumbi avait prévu de rentrer à Kinshasa participer au meeting du 31 juillet. Mais la menace du pouvoir est sérieuse. L’ex gouverneur crie à une instrumentalisation de la justice et parle d’un procès politique visant à l’écarter de la course à la magistrature suprême. Pour défier le régime, Moise Katumbi a toujours affirmé maintenir sa candidature.


Un article de 7sur7.cd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here