Moscou soutient la mise en application de l’Accord de la Saint sylvestre

0

Contrairement à toutes les spéculations qui ont circulé au sujet d’un éventuel soutien de la Fédération de Russie à la majorité présidentielle et à son autorité morale, relativement à la dernière visite du ministre congolais des Affaires étrangères, une source proche de la diplomatie russe vient de dissiper le malentendu. Selon celle-ci, la Fédération de Russie entretient des relations de coopération et d’amitié avec tous les pays partenaires, tant occidentaux qu’asiatiques, sans oublier les pays africains. Aussi s’est-elle toujours abstenue s’immiscer dans les affaires internes des Etats, estimant que seuls les acteurs politiques peuvent trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans leurs pays respectifs.

Notre source a rappelé ce principe du droit international avant d’indiquer qu’en ce qui concerne la crise qui sévit en ce moment en RD-Congo, la Fédération de Russie ne pourrait avoir la prétention d’apporter des solutions idoines en lieu et place des Congolaise eux-mêmes. Par contre, et cela serait la position défendue par le ministère russe des Affaires étrangères, la Fédération de Russie approuve toute approche ou solution qui serait à même de satisfaire toutes les parties prenantes au conflit en RDC. Et dans le cas d’espèce, cette solution n’est autre que la mise en application de l’Accord signé par tous les protagonistes le 31 décembre 2016 au centre interdiocésain de Kinshasa sous la médiation de la Conférence épiscopale du Congo(Cenco).

Paraphrasant cette prudence russe, un acteur politique qui a requis l’anonymat, a laissé entendre que le contraire aurait étonné dans la mesure où la démocratie est de mise en Russie et que la classe politique russe n’est jamais avisée de marcher sur la constitution du pays. Les politiciens russes se sont toujours efforcés de respecter, les mandats présidentiels et l’alternance démocratique.

Le Potentiel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here