Musique: Humiliation pour la musique congolaise: Fally et Ferre n’ont pas pu décrocher des trophées aux MAMAs.

4

 

10360396_10152157694577844_6408315696298681930_n

La musique RD congolaise n’occupe plus sa position des années 90 et 2000 sur le continent africain. C’est ce qu’on peut déduire des résultats de l’édition 2014 des prestigieuses MTV Africa Music Awards.

Un coup dur si pas fatal pour la musique congolaises; des 3 ambassadeurs de la RDC aux MAMAs 2014 dont les 2 artistes actuellement les plus populaires au pays, Fally Ipupa et Ferre Gola, aucun n’a pu gagner ne fût ce q’un seul trophée.

Fally Ipupa, lauréat du trophée de Meilleur Artiste Francophone dans la dernière édition tenue en 2010, n’a pas pu honorer sa position sur le continent en dépit du fait qu’il a un album sur le marché. Di Caprio n’avait été nominé que dans une seule catégorie dans cette édition, la catégorie “Meilleur performance Live” et pourtant son dernier album, Power, avait été officiellement lancé l’année dernière.

Quant au Jesus des nuances, Ferre Gola, il en était à sa première nomination aux MAMAs depuis le début de sa carrière Solo. Il avait été nominé dans la catégorie “Meilleur Artiste Francophone”, la même catégorie qu’avait remporté Fally en 2010. Ferre n’a donc pas pu prendre la relève de son pire adversaire de génération.

Le troisième congolais aux MAMAs 2014 est Youssoupha. Ce fils du feu Tabu Ley Rochereau était nominé dans la même catégorie que Ferre Gola, mais lui non plus n’a pas pu empêcher le togolais Toofan d’humilier le plus grand pays francophone au monde qu’est la RDC.

Le Nigéria a confirmé sa position comme leader culturel et économique de l’Afrique. Il a été le grand gagnant avec 6 trophées sans compter les collaborations. Ces trophées ont été remportés par les artistes Tiwa Savage pour Meilleur Femelle, Davido pour Meilleur Male et Artiste de l’Année, le réalisateur Clarence Peters pour Meilleur Video et le “Transform Today” award et finalement la star de “Sawa sawa”, Mr Flavour, qui a battu Fally Ipupa pour remporter le trophée” Meilleur Performance Live”.

En deuxième position est venu l’Afrique du Sud et puis même des pays comme la Tanzanie, le Kenya, le Togo ou encore le Cameroun ont pu remporter des trophée là où le grand Congo de Lwambo et du Grand Kalle n’a pas pu.

La cérémonie de remise des trophées s’était tenu au centre mythique ICC (International Convention Center) de Durban, en Afrique du Sud.

Parmi les artistes qui ont animé la cérémonie figuraient Fally Ipupa, les américains Miguel, Trey Songz et French Montana, le Sud Africain Professor et tant d’autres.

Erick Bukula

Voice Of Congo

4 COMMENTS

  1. Felicitations aux combattants qui ont tout fait pour denigrer leur propre culture dans le monde entier.
    Une folie de combat que les gens sans projet de societe sont en train de mener juste pour assouvir leur propre haine.

    Au Congo , le musicien est autorise a chanter pour TSHISEKEDJI. C’est vraiment une derision et le congolais est un foutron qui n’a aucune vision de son propre pays.

  2. oh!! arrête un peu de dire de chose que t’aura honte un jour,
    le combattant veulent pas détruire leur propre culture,
    mais ils veulent que un jour ces musiciens se retrouve avec leur métier comme dans d’autre pays ou la démocratie fonctionne ensemble avec les institutions …..
    ce n’est pas en faisant des concert en Europe que nos artistes auront des titres , c’est faux, le CONGO RD est grand,
    si ils ont pas eu de titres la faute est au promotion de leur album et producteur pas aux combattants désolé.
    BA TRAVAILLÉ FORT BAKOZUA BA TITRES.
    PEUT ETRE BA PESAKI MASOKO VRAI TE.

  3. Je suis fou de rire tu as raison mon frère Aggi et j’ai pas même des commentaires là dessus à propos des sois-disant combattants mais que les Artistes puissent frappé encore très fort ça ira

  4. c’est la honte pour nous de voir ce qui s’est passé à Durban. On perd tout , et en tout . Est ce KAbila encore derriere ca ?

Leave a Reply to james Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here