Mwenze Kongolo juge le discours de Joseph Kabila d’atypique

1

Le discours de Joseph Kabila prononcé lors de la clôture de la cérémonie sanctionnant la fin des travaux des concertations nationales crée la polémique au sein de la classe politique Rd-Congolaise. La dernière en date est celle du président national du parti Kabiliste-PK, de Mzee Laurent désiré Kabila, Mwenze Kongolo, qui juge d’entrer de jeu le message de Kabila d’un message atypique, qui selon lui, ne va résoudre aucun chapelet des problèmes que connait la Rd-Congo. Pour lui, Kabila a tout simplement remercié ses acolytes à cause du travail abattu pour le maintenir au pouvoir après 2016. A travers un schéma machiavélique que préparent déjà quelques bonzes de la majorité avec des faux opposants dont la plupart d’entre eux ont participé aux assises nationales dans l’idée d’obtenir des postes. Lesquels opposants que Mwenze traite des pervers du fait d’avoir mis de coté les intérêts de la population au profit des dividendes personnelles. Le président du PK a affirmé que l’après concertations sera égale à l’avant concertations. Car, dit-il, les recommandations formulées ne répondent pas à la ligne droite des problèmes multiformes qui sévit au pays dans tous les secteurs.
Tout en ajoutant que les trois semaines qui ont sanctionné ce forum politique national était cadré sur un seul l’aspect, la cohésion nationale.
Pourtant pendant ces assises, il était question aussi de parler de la crise de légitimité née des dernières élections, qualifiée de la honte et mal organisée par Ngoy Mulunda et sa bande, argumente, Mwenze. « J’attendais un discours fort de Kabila après les concertations. Son message est décevant qui illustre sa volonté de se maintenir au pouvoir», a-t-il indiqué. Avant de poursuivre : “Et quand Kabila dit, je vous ai écouté. Selon vous, sa rime à quoi selon vous. C’est se maintenir au pouvoir bien sûr“, s’exprime-t-il. Il s’est réjoui d’avoir claqué la porte des concertations nationales au bon moment. « J’ai été prudent de claquer la porte à cette messe de la majorité et voila l’avenir nous donne raisons», s’est réjoui Mwenze. Le PK vise déjà 2016.
Selon ses dires, sa formation politique va mouiller maillot pour barrer la route à Kabila et à sa majorité avec l’idée diabolique qu’ils nourrissent de prolonger le mandat de celui-ci au-delà de 2016. Il estime que c’est la solution pour mettre fin à ces rififis constitutionnels. Et la pression doit venir de l’interne, souligne-t-il. Quant au gouvernement de large union nationale qui sera mis en place dans les jours à venir, Mwenze laisse entendre que cela ne va toujours pas résoudre les problèmes de la Rd-Congo.
Les problèmes de la Rd-Congo ne peuvent trouver la solution que grâce à un leadership responsable pour sortir le pays de sa dérive totalitaire.
Yves BUYA

1 COMMENT

  1. Ce que nous devons savoir, c’est Kabila travaille maintenant sur ​​la façon dont il va gagner l’élection 2016. Il est déjà jouer à des jeux pervers et il va se poursuivre. Donc, en tant que population, ce qui devrait nous faire pour l’arrêter, ne devrions-nous aller à United Nation sécurité Counsil et CPI à demander de l’aide? 2011 élection n’était pas juste comme nous le savons tous. Les consultations nationales n’était pas sur que tout le monde penseur ou de la paix au Congo. Kabila utiliser consultation nationale afin de garder le Gouvernement et le travail du gouvernement loin donc il peut être occupé à essayer de lire congolais esprit des politiciens et de l’amener au pouvoir.

Leave a Reply to Romeo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here