Home Blog

RDC: Professeur Lohata Tambwe Paul René nommé secrétaire général du MLP de Franck Diongo

0

Pour revigorer son parti et préparer les enjeux électoraux de 2023, Franck Diongo a procédé à des nouvelles mises en place au sein de son parti politique, le Mouvement lumumbiste progressiste (MLP).

Le professeur Lohata Tambwe Paul René a été nommé de ce fait secrétaire général du MLP.

 Il sera secondé par 6 Secrétaires généraux adjoints (SGA), à savoir :

  1. Me Mimie-Angèle Konde Yuya: SGA chargée de la Communication, Médias et porte-parole du parti ;
  2. Me José Londola Owamba: SGA chargé des Questions juridiques, administratives et électorales ;
  3. Hoppy Mampuya Diamwini : SGA en charge de l’Implantation, mobilisation et propagande ;
  4. CT Benoît Wetshi-Ndjadi : SGA chargé des Questions politiques et innovations stratégiques ;
  5. PO Georges Mpwate Ndaume: SGA aux Relations extérieures et Coopération internationale ;
  6. Ivon Ngoy Tshina : SGA chargé de la Qualité de la vie, commerce et coopération régionale.

Le Professeur Félix Lotoko Lisule est lui, nommé Directeur du bureau politique du MLP.

Franck Diongo a désigné le CT Michel Bokakonya Ongoli au poste de directeur de la Centrale électorale du parti.

Le Président du MLP a aussi nommé 4 secrétaires permanents. Il s’agit de :

  1. Ir Lambert Shongo Oboma : SP en charge des Infrastructures, travaux publics et de l’Aménagement du territoire ;
  2. Mgr François Mfumukani Uhatu : SP en charge de la Réconciliation, de la cohésion nationale et des questions religieuses ; 
  3. Willy Kumiyamba : SP chargé de la Classe moyenne, petites et moyennes entreprises ;
  4. Me. John Omehata Wembolua : SP à la Justice, doléances et revendications de la population.

Bishop Mfundu

Butembo : la prison centrale de Butembo dit Kakwangura attaqué la nuit vers 2h ce mercredi

0

Les prisonniers se sont évadés après une attaque la nuit, des assaillants identifiés par l’armée, aux miliciens mai-mai. Des sources locales parlent déjà des morts. L’armée est à la recherche des évadés et assaillants.

L’identité des assaillants est très problématique. On parle d’un groupe lourdement armé encore en ville de BUTEMBO.
Ils possèdent des armes non ordinaires, d’après un habitant de Mumole Vuhira c’est en commune de Vulengera en ville de BUTEMBO vers l’Est (4Km)

Témoignage d’un jeune homme depuis Butembo où trois sont entrain d’être lynchés maintenant. Ils seraient même assimilés aux Adf dit-on.

Catherine Batende / Goma

42e sommet ordinaire de la SADC: Kinshasa à l’honneur

0

Le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a eu des entretiens, ce lundi dans la soirée à la Cité de l’Union africaine, avec M. Mpedi Magosi Elias, Secrétaire exécutif de la SADC, rapporte la Cellule de communication du Chef de l’État
communication.

Il est venu lui présenter le programme des travaux du 42 ème sommet des Chefs d’État et de gouvernement qui vont se tenir à Kinshasa du 17 au 18 août prochain.

Le ministre de l’intégration régionale, Didier Manzenga, qui a accompagné Elias Magosi auprès du Chef de l’État, a fait savoir que le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo va prendre, le 17 août 2022, la présidence tournante de la SADC pour une année, raison pour laquelle il devait valider le programme des assises de Kinshasa qui a pour thème :” l’industrialisation au niveau régional et sous-régional. Plusieurs autres points seront également au centre des débats, à savoir l’intégration économique au niveau des pays membres de la SADC et l’épineuse question de sécurité, a encore dit Didier Manzenga.

Bishop Mfundu

RDC: JM Kabund reçu ce lundi par Mgr Fridolain Ambongo

0

Le président de l’Alliance pour le Changement honorable Président Jean-Marc KABUND reçu en audience par le Cardinal Ambongo ce lundi 08 Août 2022.

Rien à filtré de cette rencontre mais plusieurs sources indiquent que les deux personnalités ont échangé sur les questions de l’heure: la guerre à l’Est du pays, la corruption, le muselement de l’opposition, etc.

Cette rencontre intervient alors que JM Kabund a refusé de répondre ce même lundi à l’invitation du bureau de l’Assemblée Nationale pour être entendu sur la demande du lévée de ses immunités par le Procureur Général prés de la cour de cassation.

“Je ne saurais accompagner le bureau de l’assemblée nationale dans une forfaiture qui s’apparente à une messe noire dite déjà consistant à me museler et à violer de manière spectaculaire mes droits d’élu du peuple”, a repliqué Jean Marc KABUND à la lettre de Christophe Mboso Nkodia.

Bishop Mfundu

Kongo Central : une rampe d’embarquement sur le fleuve Congo cède sous le poids des marchandises à Luozi

0

Ce lundi 8 août dans la matinée, une rampe d’embarquement sur le fleuve Congo a cédé sous le poids des marchandises et a failli prendre plusieurs vies humaines à Luozi, dans la province du Kongo Central.

La rampe endommagée a entrainé sur le fleuve congo un véhicule de marque Mercedes en route pour Sundi Mamba qui transportit des fufu et autres produits agricoles.

Le véhicule a été désequilibré à la suite du détachement du coque de la rampe métallique qui permet l’embarquement des véhicules dans le bac moteur.

On a fait appel à une tractopelle pour tirer à l’arrière le véhicule mais cela n’a pas reuissi.

Jusqu’au moment où nous mettons par écrit cet article, l’engin est toujours prisonnier dans les eaux jaunes du fleuve Congo.

L’intervention du ministre provinciale ayant en charge les transports et voies de communication est attendue en vue de trouver des solutions idoines afin de sortir ce véhicule de l’eau.

Le bilan actuel ne fait état d’aucun mort. Seulement plusieurs pertes de marchandises sont à déplorer.

Bishop Mfundu

RDC: Liberée ce lundi, Maman Marie Masemi a reçu la visite du SG de l’ECIDE, Devos Kitoko

0

Le Secrétaire Général de l’ECIDE, Devos Kitoko est allé rendre visite ce lundi dans la soirée à Maman Marie Masemi, liberée après ses propos outrageants contre le Chef de l’État Félix Tshisekedi et son épouse Maman Denise Nyakeru.

“Nous avons rencontré maman Marie MASEMI dans sa maison, elle garde son énergie de résistance intacte. Elle nous a rassuré de son attachement sans faille au président élu Martin Fayulu et de sa détermination à poursuivre notre combat pour un Congo libre, fort et Prospère.,” a dit SG Devos Kitoko Mulenda à l’issue de cette visite.

Il a ajouté : “Nous avons apprécié et félicité sa résistance aux tentatives de vouloir l’imposer à citer faussement le nom du Président élu comme son commanditaire.”

Enfin, le Secrétaire Général du parti cher à Martin Fayulu a felicité les membres de sa famille pour leur soutien.

“Sincères félicitations à son mari, ses filles et ses fils pour le soutien qu’ils ont apporté à maman Marie MASEMI dans cette torture morale et physique dont elle a été victime de la part d’un régime aux abois.,” a conclu SG Devos Kitoko Mulenda.

Il faut noter que dans une vidéo, la pauvre dame s’est excusée et a promis de ne plus recommencer. Elle a accusée les journalistes de l’avoir manipulée.

Bishop Mfundu

Grincements de dents à la Présidence de la République : La prime du personnel de la RSG serait-elle détournée?

0

Qui fait tourner les cadres et agents de la Réserve Stratégique Générale en bourrique? Le personnel de ce service spécialisé de la présidence de la République fait des allers-retours bicoque/service/bicoque, depuis bientôt une semaine, pour percevoir une prime non autrement identifiée.

Selon des sources concordantes, l’argent serait arrivé à la Direction Générale de cette organisation dans l’après-midi du jeudi 4 août dernier. Le vendredi 5 août, à la fin de service, ils étaient tous là à attendre le versement de cette prime, pour s’entendre dire “venez demain de bonne heure”. Le samedi 6, les gens se pointent, mais encore une fois, on reporte la paie de cette prime à lundi 8 août. Aujourd’hui lundi 08, les agents étaient là, quand vers 14 heures, le service du personnel leur demande de repasser demain mardi 9 août.

Après ces trois reports, la frustration commence à devenir insupportable et les soupçons de détournement de plus en plus palpables. L’index accusateur serait porté unanimement sur le coordonnateur adjoint chargé de l’administration et finances. L’homme serait, aux dires des agents, tellement introverti qu’il ne communique rien officiellement. Les informations, surtout liées à des avantages financiers destinés au personnel, ne parviennent aux agents que grâce aux indiscrétions de ses collaborateurs. En tout cas, personne ne sait donner l’intitulé exact de la prime déjà disponible à la Direction Générale de la Réserve Stratégique Générale. S’agirait-il de prime de la rentrée scolaire? De la communication? Du transport? S’agirait-il de deux primes, comme il se raconte et qu’on manigancerait pour en détourner une?
Alors, quelle que soit la nature de cet avantage, pourquoi doit-on prendre quatre jours pour pouvoir donner à ces responsables de familles leur dû? Il se murmure que l’argent serait déjà utilisé à d’autres fins.
Et il y a à craindre, si demain mardi 9 août, cette prime n’est pas payée, qu’il y ait des grognes à la Présidence de la République. Le personnel du service spécialisé qu’est la Réserve Stratégique Générale se trouve être le plus malheureux de tous les services de la présidence, en termes de rémunération, à l’indifférence totale du Coordonnateur adjoint chargé de l’administration et finances. L’homme serait éternellement dans ses loisirs, venant au service deux à trois fois par semaine vers 13 heures pour repartir moins de deux heures après.
Et le comble de comble, le samedi 6 août dernier était le jour où le budget de la Réserve Stratégique Générale devait être défendu au Palais de la Nation. Et qui a été le plus grand absent? Le coordonnateur adjoint en charge de l’administration et finance, celui-là même qui devrait le présenter et convaincre le jury par des arguments pertinents, afin d’obtenir les moyens conséquents pour la réalisation de la mission louable assignée à ce service de la présidence.
Il serait mieux que l’IGF aille fouiner à la Réserve Stratégique Générale. Il se raconte que le service des finances se retourne les pouces, tous les sacs d’argent de l’organisation étant rangé pêle-mêle dans le bureau du coordonnateur adjoint en charge de l’administration et finances.

Wait and See

CDR+

Sud-Kivu: Manifestation anti-Monusco, ville morte observée à Baraka et Fizi

0
La matinée de ce lundi 08 aout, dans la ville de Baraka et dans le Territoire de Fizi (Sud-Kivu), il s’est observé une journée ville-morte anti-Monusco dont la société civile locale avait fait appel à la population de l’observer à la maison.
Chose faite, il s’est observé un calme de mort dans toute la ville pour dire oui à l’appel lancé par la société civile locale nous rapporte Radio Okapi.
On pouvait voir les magasins fermés, les marchés ainsi que les activités journalières qui n’ont pas tourné par cet appel à la mobilisation contre la présence de la Monusco en RDC.
Il n’y a pas de circulations même de véhicules, ni de motos encore moins de piétons à travers la ville de Baraka.
Sans causé d’incidents, du côté de Mboko, chef-lieu du secteur de Tanganyika, la route nationale numéro 5 (RN5) était bloquée par des manifestants.
Selon les sources fiables, on pouvait juste voir les éléments de force de l’ordre dans les artères le plus chaud ainsi que vers le QG de la Monusco à Mushimbakye.

 

CDR+

Rapport experts ONU sur la RDC : Le gouvernement congolais doit urgemment reformer le secteur de la sécurité en RDC (Dr Denis Mukwege)

0

Réagissant samedi 6 août, au récent rapport des experts des Nations unies attestant que le Rwanda a lancé des attaques sur le sol congolais, le Docteur Dénis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018, exhorte les dirigeants congolais et les partenaires privilégiés de la RDC comme les Nations unies, les Etats-Unis et l’Union européenne à créer des conditions propices pour le développement d’un commerce propre et transparent des ressources dont regorge la RDC.

Ces derniers, selon lui, devraient faire respecter les droits humains et les principes de base du droit international par tous les Etats dans la région des Grands lacs africains.

“Le gouvernement congolais doit urgemment reformer le secteur de la sécurité en RDC, seule solution durable à la sécurisation et à la pacification du pays,” a déclaré le Prix Nobel congolais 2018 qui dit avoir suivi avec grand intérêt la couverture médiatique du rapport du Groupe d’experts des Nations-Unies sur la RDC du 4 août 2022.

Selon Denis Mukwege, la RDC ne peut pas compter éternellement sur l’assistance des Nations unies. Il faut définir rapidement une politique de défense adaptée aux défis du présent et du futur.

Face à ce document qui fait état des preuves solides collectées par les Nations unies entre novembre 2021 et juillet 2022 et qui atteste que l’armée rwandaise a lancé des attaques contre l’armée congolaise sur le territoire de la RDC et a apporté son soutien logistique et opérationnel aux rebelles du M23, Dr Denis Mukwege exige à cet effet des sanctions internationales contre Kigali.

Pour Denis Mukwege, le gouvernement congolais, les Nations unies, l’Union africaine et les partenaires bilatéraux et régionaux de la RDC doivent tirer les conséquences de ces preuves démontrant la énième guerre d’agression du Rwanda.

Il demande que des sanctions soient prises sans tarder contre le Rwanda, tant sur le plan politique, diplomatique, économique que militaire ; conformément aux résolutions 1807 et 2293 du Conseil de sécurité de l’ONU. Celles-ci sanctionnent les personnes et entités se livrant à des actes qui compromettent la paix, la stabilité ou la sécurité de la RDC.

Dans sa déclaration, le Dr Mukwege soutient que cette grande criminalité, dont le Rwanda est l’un des principaux acteurs avec la complicité de certains citoyens congolais, doit maintenant cesser. Et des solutions existent, affirme-t-il.

 

Bishop Mfundu

Football/RDC: Qu’en est il de l’entraineur Sébastien Desabre après le refus de Chamois Nortais de le libérer pour les Léopards?

0

Suite à une information parue ce jour sur le site officiel de la Fédération Congolaise de Football (FECOFA), annonçant la nomination de Sébastien Desabre au poste de sélectionneur, le Chamois Niortais Football Club a exprimé sa surprise et a tenu à clarifier la situation en affirmant qu’il n’a jamais été en contact avec la FECOFA au sujet de son entraîneur Sébastien Desabre et réitère son envie de le conserver au-delà de son contrat actuel.

Le Chamois Niortais Football Club a annoncé qu’il se réservait même le droit de toute poursuite à l’égard de la Fédération Congolaise de Football « suite à la parution particulièrement malvenue de cette annonce officielle le jour de son premier match à domicile de la saison 2022/2023 de Ligue 2 BKT ».

Qu’en est il actuellement de la situation de Sébastien Desabre, prochain selectionnaire des Léopards ?

Voici quelques précisions apportées par le journaliste sportif Jolga Luvundisakio.

Tenez :

1. Sébastien Desabre , a postulé comme tous les autres;

2. Ayant présenté le meilleur projet, il a été désigné au cours de la réunion exécutive de la Fédération Congolaise de Football;

3.Sa relation contractuelle avec Niort ne concerne pas la RDC ( FECOFA) donc c’est à lui à négocier une séparation avec son actuel club, pour s’engager formellement avec la RDC. Et la RDC ne paierai aucun rond pour ça;

4. Il faut préciser que Sébastien Desabre a une clause de sélection dans son contrat avec son club Niort, ce qui veut dire : il peut partir à tout moment dès qu’il est choisi par une sélection;

5. Selon ses proches qui nous ont contactés, l’entraîneur français voulait quitter son club depuis, mais il lui reste une année de contrat;

6 .Son club dit qu’il n’y a jamais eu de discussions entre Niort et la RDC. Si ce dernier ne démissionne pas , la RDC doit racheter la dernière année de contrat.

Bishop Mfundu

RDC: Martin Fayulu exige la libération immédiate de sa militante “Maman Marie”

0

Le Président de l’ECIDE et opposant au regime de Félix Tshisekedi, Monsieur Martin fayulu exige la libération immédiate de sa militante” Maman Marie ” arrêtée pour diffamation.

“Forcer la chambre d’une maman de 69 ans à 4 heures du matin et l’enlever est un acte lâche, dégoûtant et inadmissible de la part d’un régime RDC désespéré aux abois.
J’exige la libération de maman Marie Masemi, membre de l’ECiDé “, écrit l’opposant Martin Fayulu sur son compte twitter.

En effet, Maman Marie a dans une vidéo tenue des propos outrageants et déplacés vis à vis du Président de la République Félix Tshisekedi et de la première dame Denise Nyakeru.

Elle serait détenue au Commissariat provincial ville de Kinshasa.

Bishop Mfundu

Latest news