Nord Kivu: 47 civils tués et plus de 50 personnes portées disparues au mois de juin à la suite des attaques des ADF

0

Dans un communiqué publié mardi 28 juin, la société civile du territoire de Beni (Nord-Kivu) affirme que 47 civils ont été tués au cours de ce mois de juin qui arrive à terme à la suite des attaques des ADF.

Elle indique par ailleurs que plus de 50 personnes sont aussi portées disparues au cour de ce même mois.

Dans le même communiqué lu par nos confrères de la Radio Okapi, elle dit avoir répertorié une vingtaine de villages attaqués par des rebelles des ADF dans le secteur de Beni-Mbau et Ruwenzori et à Oicha, chef-lieu du territoire au cours de ce mois de juin.

Cette situation a aussi occasionné l’incendie de plus de 34 maisons et boutiques.

Cette organisation citoyenne estime que la situation sécuritaire dans l’ensemble de cette entité est inquiétante.

Pour ce, elle demande ainsi à l’armée et toutes les autorités compétentes de revoir leurs stratégies de défense, afin de vite restaurer la paix et la sécurité dans cette région.

« Les autorités au niveau provincial et national sont plus attirées par la guerre de M23 aux environs de Goma actuellement, délaissant ainsi la guerre des ADF, qui pourtant tuent plus des civils dans le territoire de Beni et ses environs.

Les effectifs insuffisants de l’armée et de la police sont visibles de tous. La baisse voire l’absence du rapprochement entre le responsable des opérations Sokola 1 surtout celles de l’axe Nord et les leaders de la société civile, alimente des préjugés et des rumeurs au détriment des opérations en cours », note le premier vice-président de la société civile du territoire de Beni., Richard Kirimba cité par la Radio onusienne.

Jusqu’à présent, l’armée n’a pas encore réagi par rapport à ce communiqué.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here