Nord-Kivu : Sheka le chef rebelle Mai-Mai NDC s’est rendu à la MONUSCO

0



Le chef rebelle de Maï-Maï Nduma defense of Congo Ntabo Ntaberi Ntabo Ntaberi allias Sheka, vient de se rendre dans la journée de ce mercredi 26 juillet aux forces de la Mission Onusienne au Congo, a annoncé la MONUSCO.

Ntabo Ntaberi allias Sheka fait l’objet d’un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité. Il figure en outre sur la liste des personnalités congolaises soumises à des sanctions par le Conseil de sécurité de l’ONU.

En janvier 2011, les autorités judiciaires congolaises ont émis un mandat d’arrêt pour crimes contre l’humanité à l’encontre de Ntabo Ntaberi Sheka, pour sa responsabilité dans des viols massifs, mais il était toujours en fuite.

Selon conseil de sécurité de l’ONU, Ce seigneur de guerre a commis de graves violations du droit international en s’en prenant à des enfants.

Vers juillet 2014, l’armée congolaise et la mission de maintien de la paix de l’ONU en RD Congo, la MONUSCO, ont commencé des opérations militaires contre le groupe armé commandé par Sheka dans le territoire de Walikale, dans la province du Nord-Kivu.

 Selon des responsables, l’un des objectifs de ces opérations était d’arrêter Sheka, mais les opérations ont été rendues difficiles par l’isolement de Walikale et où n’existent que peu de routes.

la s3ule question qui se pose est celle de savoir si la force Onusiennes le rendra aux autorités congolaises afin qu’il réponde de ses actes devant la justice ? 

c’est donc un dossier à suivre. 

Élie TSONGO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here