Nouvel an: certains quartiers de Kinshasa ont fêté sans électricité

0

cables3 courant

Certains quartiers de Kinshasa ont passé les fêtes de nouvel an sans électricité depuis mercredi soir. Cette situation a été constatée jusque jeudi 1er janvier. D’autres ont connu des coupures intempestives qui ne leur ont pas permis de bien se réjouir. Dans d’autres quartiers encore, le courant n’existe pas.

A Kingabwa par exemple, il y a des familles qui se disent révoltées. Elles n’ont même pas pu jouer la musique pour se faire plaisir.
« Je suis à Kingabwa mais on n’a toujours pas du courant. Il faut chasser tout le monde », a affirmé un habitant de ce quartier, visiblement déçu et énervé.

A Delvaux dans la commune de Ngaliema, le courant n’est venu que tard la nuit pour repartir tôt ce matin.
« On a le courant de 5 heures à 12 heures, pour ne revenir qu’à 22 heures. C’est déplorable. On donne des publicités à la télé mais il n’y a pas de courant. Ça c’est mentir la population », a déclaré un jeune homme de cette commune.
Des coupures intempestives ont été observées notamment à Kinsuka et à Ngafani.

A Kinkole, les habitants disent que le courant est inexistant.
« Est-ce le courant existe ici ? Ici, on ne parle même pas du courant », confie un habitant.
Néanmoins, les communes comme Kasa-Vubu et Kinshasa ont eu du courant mais de faible tension.
Une stabilité d’électricité a néanmoins été observée à l’Université de Kinshasa et dans la commune de la Gombe où l’ambiance était à la fête.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here