OPINION : BRAZZA – KIN: Consécration de la faiblesse de l’ÉTAT.

0

2895815-4099065

Le choc des civilisations provoque des incompréhensions, c’est vrais.

Les musulmans sont axés sur la défense de leur religion contre des propos ou des images qu’ils considèrent comme des « blasphèmes ». Les Européens et les Occidentaux sont, eux, davantage attachés à la défense de la liberté d’expression, dès aujourd’hui Brazzaville a décidé légitimement d’ éradiquer le phénomène “KULUNA” en refoulant nos compatriotes qui ont choisi de vivre dans ce pays et qui seraient à la base de l’ insécurité dans cette contrée.

Jusqu’ici tout est normal. Mais là où le bas blesse c’est quand cette opération se fait sans tenir compte du respect des droits humains les plus élémentaires, et quand tous nos compatriotes deviennent la cible des forces de “l’ordre ” dans ce pays.

Nos compatriotes sont violentés, violés, expropriés et chassés comme des lépreux dans la cour royale.

En effet, je pense, qu’au-delà de cette commission mixte qui a été mise en place pour vérifier la régularité de la procédure de l’ opération “MBATA YA BAKOLO “, il serait bon de faire usage d’une boussole dans les relations entre RD Congo et la République du Congo. Une boussole aussi vieille que les relations en société : la réciprocité.

Notre attitude stoïque risque d’être interprétée comme la consécration de la faiblesse de État. De notre mémoire nous nous rappellerons même que le maréchal Mobutu avait rompu en 1973 la relation diplomatique avec l’État Hébreux d’Israël pour protester contre l’injustice imposer à un peuple frère d’Égypte, alors que les zaïrois de l’époque n’étaient en rien directement touchés par ce conflit; le président Wad du Sénégal avait expulsé les français de son pays en réaction à une expulsion massive des sénégalais qui vivaient irrégulièrement en France.

Les exemples, à travers l’histoire contemporaine de notre planète, de ces États responsables qui ne tergiversent pas quand leurs intérêts ou la dignité leurs peuples est mis à l’épreuve sont légions.

Ainsi, il est étrange que la situation de nos compatriotes devienne de plus en plus délicate au Congo Brazzaville, pendant que les ressortissants de ce pays se la coulent douce sur le sol hospitalier de nos ancêtres.

De même, s’il est normal que le Congo Brazzaville expulse les Kinois qui ne respectent pas les lois de ce pays car respecter les coutumes du pays qui vous accueille fait partie de la bonne éducation, il est alors inacceptable que nos compatriotes soient violés, torturés, voir même tués pour avoir osé de séjourner sur “la terre Sainte” de Claudia SASSOU.

Comme la dignité humaine est bafouée à travers le refoulement sauvage de nos concitoyens, il est du devoir des autorités de la RDC, notre pays, de riposter énergiquement, Il en va de l’ honneur de tout un peuple…

Le principe de réciprocité doit aussi régir les relations entre Etats et leurs ressortissants. Pourquoi continuer d’ héberger sur notre sol des ressortissants de pays où nos compatriotes qui y séjournent n’ont aucun droit équivalent ?

Nous sommes un grand peuple, une grande Nation. Nous ne pouvons pas continuer à être humiliés impunément de la sorte.

Nous devons absolument appliquer la loi du Talion et leurs rendre ainsi la monnaie de leur pièce.

Rédigé par Alidor Mtudi,

Membre du Conseil Exécutif du M23.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here