Papa Wemba et Koffi Olomide de nouveau à couteaux tirés !

1

koffi wemba -200x200

Dans le gotha musical congolais, Papa Wemba est considéré comme un mou. Lui-même reconnaît cette réalité et prétexte les séquelles de sa bonne éducation.

On comprend ainsi l’étonnement de nombreux mélomanes qui ont découvert une autre face de Papa Wemba à travers le démenti tout feux, tout flammes, qu’il a fait sur Mirador TV et quelques autres chaînes à propos d’un article publié par un journal de la place, sur une réconciliation entre l’article musicien Koffi Olomide et lui.

L’histoire de l’affaire

Pour comprendre cette affaire, il faut se rappeler les trois concerts d’affilée livrés au Grand Hôtel Kinshasa par Werrason qui avait, en cette circonstance, fait appel à ses collègues JB Mpiana, Papa Wemba et Roga Roga. Depuis lors, il s’est créé une véritable union sacrée entre Papa Wemba, JB Mpiana et Werrason en vue « d’extirper le venin qui mine la musique congolaise ». Cette métaphore sortie de la bouche de Papa Wemba vise un homme qui empoisonne la communauté musicale congolaise.

Ainsi, se entant vomi par tous, le rusé Koffi Olomide s’est souvenu de l’époque où il traitait Papa Wemba comme un enfant. A cette époque, il pouvait se permettre d’insulter même physiquement Papa Wemba et le lendemain, il lui laissait un message sur le répondeur de son téléphone : “ Vieux Bokul, ce n’est pas l’artiste musicien Koffi Olomide, c’est ton petit Antoine qui te laisse ce message pour te demander pardon “. Et le tour était vite joué car, Papa Wemba, puisant dans les réserves de sa bonne éducation, passait l’éponge sur tout.

Mais, le rusé Koffi Olomide n’est pas homme à se tromper d’époque. Il sait bien que les stratégies d’antan avec lesquelles, il parvenait à toujours avoir le dessus sur Papa Wemba, ne peuvent plus fonctionner aujourd’hui. ‘D’abord, dans leurs relations tumultueuses, dernièrement il a dépassé les bornes en boutiquant l’arrestation de Papa Wemba pour l’envoyer à la prison de Makala. Papa Wemba a peut-être un grand cœur mais ça, il ne lui pardonnera jamais. Même si la manœuvre orchestrée par Koffi Olomide, avait échoué au dernier moment.

Mais, le rusé et conflictuel Koffi Olomide n’est jamais à court d’idées. C’est un stratège par excellence. Il sait qu’une sagesse dit qu’aux grands maux, les grands remèdes. C’est ainsi que « l’homme à idées », qu’il a toujours été, va concevoir une grande stratégie, en se rappelant que Papa Wemba est membre actif du Lion’s Club. Etant donné que le lionisme préconise l’amour entre les Lions, il va se dire qu’il suffit qu’il fasse partie du Lion’s Club comme Papa Wemba, pour que la réconciliation entre les deux, devienne effective grâce à Maître Vincent Gomez, Directeur International du Lion’s Club et très influent sur Papa Wemba.

A Brazzaville, Koffi Olomide adhère donc au Lion’s Club, en se faisant adouber par le Président International (le supérieur du Directeur International Vincent Gomez, l’Américain Joe Preston, et grâce au parrainage de notre compatriote Fernand Alaku. Etre adoubé par Joe Preston, est un privilège rare. En fait, le rusé Koffi Olomide tenait à placer la barre très haut pour éviter d’être contesté. Mais, il restait la deuxième phase, celle de la présentation aux autres Lions, qui devait se faire, selon les calculs du stratège Koffi Olomide à Kinshasa et absolument en présence de Papa Wemba en vue d’en profiter pour sceller leur réconciliation. C’est ce qu’on appelle faire d’une pierre, deux coups ou seulement, afficher un opportunisme puant.

C’est ainsi que profitant de la présence de Maître Gomez à Kinshasa, la cérémonie de présentation du Lion Koffi aux autre Lions, est fixée le mardi 28 avril 2015 à l’Hôtel Memling.

Ce mardi-là, Papa Wemba, qui participe au GHK, à la cérémonie de vernissage des trois tomes de l’Encyclopédie de l’ancien Gouverneur Masangu Mulongo, reçoit un texto pressant d Maître Gomez, pour qu’il rejoigne les autres Lions à l’Hôtel Memling, sans préciser le motif, s’exécute et sur place, constate que la cérémonie avait déjà commencé. Pour le rusé Koffi Olomide, le piège avait fonctionné à merveille et s’était bien refermé sur sa proie. Devant son chef Maître Gomez, la proie ne pouvait que réciter le traditionnel texte de réconciliation des Lions et souhaiter la bienvenue au nouveau Lion, Koffi Olomide.
Applaudissements nourris dans la salle car, la mission était bien accomplie.

La bombe du message télévisé
Mais, Papa Wemba a beau être un Lion, il est avant tout, un homme normal fait de chairs et d’os et dont le sang irrigue les veines.

C’est ainsi qu’après le fait accompli devant lequel il a été placé à l’hôtel Memling, il va faire le tour d’horizon de la situation et prendre sa décision définitive : pas de réconciliation avec Koffi Olomide quelles que soient les pressions.

IIIico presto, il fait enregistrer un message haut en couleurs, dans lequel il fait une mise au point sur les écrits d’un journal paraissant à Kinshasa, qui avait confirmé la réconciliation entre Koffi Olomide et lui. Et quel message ! Un message mâle où on découvre un Papa Wemba furieux traitant Koffi Olomide d’un « véritable ennemi » et jurant que la réconciliation entre eux, n’est pas à l’ordre du jour. Et fait révélateur, il invite affectueusement ses petits, Werrason et JB Mpiana, ainsi que tous ses fans, au calme parce que, dit-il, « je connais le joueur et son jeu ». De tels propos dans la bouche de Papa Wemba ? On croirait rêver. Mais, il y a, dans la vie, un temps pour tout. Et puis, on ne peut pas tromper quelqu’un, tout le temps. A Koffi Olomide de ne pas s’écrouler raide mort après ce coup de massue qu’il a reçu sur la tête. L’habituel arroseur arrosé ! Pan sur le bec !

Un article du Palmares

1 COMMENT

  1. Non événement. au moment òu les Burundais se battent pour en finir avec les aventuriers gouvernants, et vous , vous voulez nous distraires ? Congolais vrai zoba. mboka ékenda kala ….toujours des polémiques unutiotes… eza mawa penza moto moyindu…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here