Perquisition résidence du Pr Alphonse Maindo:/L’Etat de droit…pour lequel le Chef de L’Etat se bat, devrait être une affaire de nous tous » (Fabrice Puela, Min. Justice)

0

La perquisition, ce vendredi 10 juin de la résidence du Professeur Alphonse Maindo dans la ville de Kisangani, dans la province de la Tshopo n’a pas laissé indifférente le ministre des Droits humains, Albert Fabrice Puela.

Très préoccupé par cette situation, le Ministre de la justice que l’État de droit proclamé au 1er article de la Constitution et pour lequel le Chef de L’Etat se bat, devrait être une affaire de nous tous.

« Comme ministre des Droits humains, je suis très préoccupé par ce qui vit le Pr Alphonse Maindo de Kisangani et sa famille en ce moment. L’Etat de droit proclamé au 1er article de la Constitution et pour lequel le Chef de L’Etat se bat, devrait être une affaire de nous tous », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Soupçonné d’héberger des soldats rwandais et de collaborer avec les rebelles ougandais des ADF, la résidence GBM du Pr Alphonse Maindo, a été perquisitionnée depuis 4 heures du matin de vendredi 10 juin heure de Kisangani par le parquet militaire, en présence de ses avocats et du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH).

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here