Pourpalers de paix de Nairobi: “Aucun groupe n’intégrera l’armée congolaise.” (Félix Tshisekedi)

0

Ouverture ce lundi 28 novembre des travaux de la troisième phase du processus de Nairobi III pour la paix dans l’Est de la RDC.

Dans son mot, le Président du Kenya, William Ruto annonce que le peuple du Kenya s’intéresse à la paix des congolais. Il félicite le Président Tshisekedi pour les efforts conjugués dans la recherche de la paix et lui rassure l’appui du kenya, “Président vous n’êtes pas seul, le peuple congolais ne peut pas seul, nous allons vous accompagner,” dit le Président du Kenya, William Ruto.

Il ajoute: “Les efforts du dialogue constitue une solution définitive pour la paix à l’Est. Je félicite les Présidents Felix, Ndayishimiye, Laurenço ainsi que le facilitateur Uhuru Kenyatta. Franchement je félicite le Président Congolais pour son engagement et la détermination à la recherche de la paix… Nous devons à tout prix être à côté de vous pour trouver une solution durable. Nous allons mettre tout le moyen en jeux pour que les femmes, hommes, enfants congolais respirent la paix comme nos propre citoyens… Nous avons de liens..
Ici nous cherchons une solution entre africains. Nous devons réunir nos efforts enfin que nous pour trouver une solution…Le Kenya rejoint le reste des pays de la région qui soutiennent l’intégrité Territoriale de la RDC. Nous réitérons notre engagement de soutenir les FARDC.”

Les président Kagame, Tshisekedi, et Museveni ont prononcé à chacun par vidéo conférence un discours.

Paul Kagame réfute encore, et encore toute accusation pour la énième fois de soutenir le M23 !

“Le Rwanda enregistre plus de 36 000 familles réfugiées à cause du non respect des accords signés entre les groupes armé et le Gouvernement Congolais.” dit le Président Rwandais qui accuse directement Kinshasa d’être une menace contre le Rwanda.

Par visio-conférence, le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi appelle les protagonistes à mettre la patrie avant toute chose.

“C’est aujourd’hui ou jamais que nous devons imposer la paix ensembles. Nous devons mettre notre patrie d’abord avant de voir voir nos intérêts égoïstes. Je vous encourage à déposer les armes pour sauver l’avenir de ce grand pays. Combien de dialogue, table ronde, accords signés, combien de trahisons nous avons déjà fait contre notre propre pays, combien d’enfants avons-nous déjà tués, combien de femmes avons-nous déjà violées, combien des personnes avons-nous déjà enterrées vivantes, combien des infrastructures avons-nous déjà détruites?,” autant des questions que notre Président pose aux acteurs présents et qui détiennent des armes illégalement.

“Aucun groupe n’intégrera l’armée congolaise…Les acteurs des groupes doivent intégré le processus DDRC-S car l’heure a sonné…La situation actuelle provoquée par le groupe terroriste du m23 ne va rien changer,” tonne Félix Tshisekedi.

Le président burundais Évariste Ndayishimiye note que trois problèmes majeurs dérangent la quiétude du peuple congolais: Conflits sociaux, politiques, et économiques.

“Les richesses du Congo sont pour le congolais. Que d’autres états cessent avec leur façons de faire pour seulement piller ce grand grand pays…,” dit le Président burundais qui donne l’exemple d’Adam et Ève.

“Satan jaloux du bien mis en la disposition d’adam et Ève par le créateur. Satan avait dupé Eve. C’est de la même façon que certains congolais sont dupés par … en créant des groupes armés lesquels ne bénéficient pas au Congolais.,” dit le Président Burundais.

Ces assises vont se tenir du 28 novembre au 03 décembre 2022.

Sur place, on note la présence du président burundais Ndayishimiye, le médiateur Uhuru Nyekatta, le président Ruto, le ministre des affaires étrangères congolais Lutundula et les délégués des groupes armés ainsi que de la société civile.

À l’ouverture des assises, et au nom de la CIGRL, le président burundais Évariste Ndayishimiye s’est écrié:

“Chers Congolais, Dieu vous a tout donné, mais Satan fait tout pour vous empêcher d’en jouir !

 

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here