Pourquoi Etienne Tshisekedi n’a pas traversé le Fleuve Congo pour Brazzaville ?

4

0tshisekedi1jm

Invité, avec son épouse, par le président Denis Sassou N’Guesso (DSN), samedi 17 août, le président de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social), Etienne Tshisekedi wa Mulumba, n’a pas traversé le Fleuve Congo pour se rendre à Brazzaville. Certains milieux tshisekedistes parlent de « piège ».

Selon diverses sources, tout a commencé avec l’invitation que le chef de l’Etat congolais d’en face avait adressée à « Tshitshi », un homme avec lequel il entretiendrait d’excellentes relations personnelles. « Il m’est un réel plaisir de vous adresser la présente pour vous exprimer mon profond désir de vous revoir, écrivait DSN. Je pense qu’une telle opportunité peut nous permettre de nous entretenir sur quelques sujets d’intérêt partagé ». « Si votre agenda vous l’autorise, je serais particulièrement heureux de vous recevoir à Brazzaville le samedi 17 août 2013 ainsi que Madame Tshisekedi (…) ». La rencontre n’a pas eu lieu. Pourquoi?

Deux versions circulent. Selon la première, Tshisekedi et son épouse se seraient rendus effectivement au Beach Ngobila. « Tshisekedi a été surpris d’apprendre que Joseph Kabila venait de prendre place à bord d’une embarcation avec pour destination la ville de Brazzaville ». Ces propos émanent d’une source plutôt digne de foi qui a requis l’anonymat. La deuxième version, elle, laisse entendre que des tshisekedistes auraient aperçu Léon Kengo wa Dondo et Aubin Minaku, – les deux co-animateurs du présidium des « Concertations nationales -, prendre un bateau « qui allait dans la même direction que Tshitshi ». Une source parlementaire a démenti cette dernière information en précisant cependant que Minaku a été à Brazza le mercredi 14 août. Et qu’il serait revenu le lendemain jeudi.

Il semble bien se confirmer que c’est pour l’une de ces raisons que le président de l’UDPS a décidé de « reporter » – et non d’annuler – son voyage « à une autre date » que Sassou voudra bien lui communiquer. En attendant, certains militants de ce parti assurent la main sur le cœur que leur leader « a échappé à un piège ». Piège tendu par qui? Pourquoi? « Piège » consistant à faire filmer « Tshitshi » en train de serrer la main à « l’imposteur et tricheur Joseph Kabila ». Une tentative, dit-on, pour faire croire à l’opinion congolaise que les deux rivaux ont fumé le calumet de la paix scellant leur réconciliation.

Pour mémoire, lors d’un récent conclave, une importante partie de l’opposition congolaise a émis le souhait de voir le Brazzavillois Sassou N’Guesso jouer le rôle de médiateur lors des travaux des « Concertations nationales » initiées par « Joseph Kabila ». « Je suis disposé à accomplir une telle mission à la condition que cette demande émane de l’ensemble de la classe politique », avait confié Sassou à des journalistes kinois.

Au moment de boucler ces lignes, un tshisekediste joint, samedi soir, au téléphone, à Kinshasa, parle d’une « tentative de manipulation » : « A l’UDPS, raconte-t-il, nous avons été les premiers surpris de trouver l’invitation envoyée par le président Sassou N’Guesso sur certains sites internet. C’est le cas notamment de Jeune Afrique.com. Cette publicité n’est pas le fait de la Présidence de l’UDPS ». Un contempteur du « Sphinx de Limete » a pour sa part ces mots : « Ce serait une faute politique si le président Tshisekedi a effectivement annulé son voyage à Brazzaville suite aux informations mineures qui circulent. Il donne ainsi raison à certains kabilistes qui l’accusent de placer son ego au-dessus de l’intérêt national ». Le débat est ouvert!

B.A.W

4 COMMENTS

  1. C’est triste que le président de l’UDPS n’ait personne à qui il peut prêter ses oreilles pour entendre. Un inconciliable et je me demande comment pense – il diriger notre grand Congo avec ses propres et rien que ses propres connaissances et ou sa propre expérience(…).
    Un incohabitable, quel type de de président pour un Congo futur que nous envisageons fort et puissant au sein de l’Afrique Centrale.

  2. Arretons un tout petit peu de speculer sur le non depart de monsieur Etienne Tshisekedi pour la ville de Brazzaville. La raison (vraie) du non depart de monsieur Etienne Tshisekedi, serait du a son etat de sante (fatigue generalisee). Nous savons que, le vieux “Tshitshi” est malade et vu son age avance, il lui arrive de temps en temps de connaitre des malaises, comme la fatigue generalisee. Donc, il ne sert a rien de trouver des excuses futiles sur son voyage reporte.

  3. Pourquoi chercher a incriminer Etienne parce qu’il ne sait pas deplacer? Malade ou pas, cet homme a sa place de choix dans l’histoire politique de la RDC. La bible insinue que “Un homme sage voit le mal de loin”. Vous voulez toujours qu’il cautionne la mediocrite du pouvoir? A combine de fois il se laisse entrainer dans la boue de la majorite du people? Notre people oublie vite et il est tres habile a critiquer un homme juste dans sa position. Arretez de nous faire des aberrations dans vos debats. Le vieux a ses raisons et libre d’user de sa liberte.

Leave a Reply to Grand Muzombo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here