Présidentielle en RDC : l’UA envoie son émissaire à Kinshasa pour sonder les intention de Kabila en 2016

0

Edem-Kodjo-1

La présidentielle en RDC préoccupe la présidente de l’Union africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma, qui compte en savoir plus sur les intentions du président Kabila par l’intermédiaire d’un émissaire, le Togolais Edem Kodjo.

Même s’ils n’en parlent pas publiquement, Nkosazana Dlamini-Zuma, la présidente de la commission de l’Union africaine, et Smaïl Chergui, son conseiller paix et sécurité, sont très préoccupés par le bilan des manifestations anti-Kabila en RDC (19-22 janvier), qui ont fait 42 morts selon la FIDH et 27 selon les autorités. C’est pourquoi ils s’apprêtent à envoyer à Kinshasa un émissaire confidentiel, l’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo, chargé de sonder les intentions du chef de l’État pour l’élection présidentielle de 2016.

Kodjo est l’un des cinq membres du Groupe des sages de l’UA. Dlamini-Zuma et Chergui envisagent d’envoyer les quatre autres (l’Algérien Lakhdar Brahimi, l’Angolaise Albina Faria de Assis Pereira Africano, la Mozambicaine Luisa Diogo et l’Ougandaise Specioza Naigaga Wandira Kazibwe) auprès des autres chefs d’État tentés de briguer un nouveau mandat au-delà de la limite fixée par leurs Constitutions respectives.

Un article de Jeune Afrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here