Processus Électoral: Auprès de Bahati Lukwebo, la CENCO et l’ECC exigent un minimum de consensus avant les élections de 2023

0

Les représentants des églises catholique et protestante, respectivement, Mgr Donatien Nshole, secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) et Éric Nsenga, porte-parole de l’église du Christ au Congo, souhaitent un minimum de consensus avant les élections de 2023.

C’est la raison pour laquelle ils ont été reçus ce mercredi 13 avril 2022 par le président du Sénat, Bahati Lukwebo.

S’adressant au Président du sénat, les deux compères ont insisté sur un consensus entre les forces vives de la nation, en vue de la tenue des meilleures élections en République Démocratique du Congo.

“Notre préoccupation c’est un minimum de consensus des forces vives du pays, nécessaire pour les élections apaisées, crédibles. C’est dans ce sens-là que nous sommes délégués par notre hiérarchie pour faire le tour de certains acteurs politiques qui peuvent contribuer à favoriser ce minimum de consensus” a déclaré Mgr Donatien Nshole, au sortir de l’audience avec le Professeur Bahati Lukwebo.

Il faut rappeler que les Représentants de ces deux Églises ont eu déjà à soumettre la même proposition du consensus autour du processus électoral en cours au Président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso.

Ils comptent également rencontrer d’autres responsables des institutions de la République et des partis politiques.

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here