RDC: à 36 ans de lutte, Bruno TSHIBALA se réclame doyen de l’opposition congolaise et confirme que Étienne TSHISEKEDI sera enterré dans son pays d’origine avec honneur.

0


Le Premier Ministre Congolais Bruno Tshibala a affirmé au cours de son passage au Journal Afrique de TV5 que le corps de son compagnon de lutte sera bel et bien inhumé dans le sol congolais. Ainsi, il confirme son engagement pris devant toute la nation entière à travers ses élus.

Au gouvernement à peine quatre mois, Tshibala ne passe pas par le dos de la cuillère pour réaffirmer à la population congolaise que les élections tant attendues auront lieu, c’est qui constitue la mission fondamentale de ce gouvernement de la transition issu de l’accord de la saint sylvestre.

“Nous sommes en train de parachever la mise en œuvre de l’accord afin de d’aboutir à l’organisation des élections libres, démocratiques, Et transparentes qui débouchent sur la paix” à indique M. TSHIBALA, 

Concernant le retard que connaît le processus électoral, le premier ministre congolais justifie cela par les troubles qu’à connaît la région du Kasaï:

“Nous avons connu un grand retard dans le Kasaï à cause d’un conflit coutumier que je qualifie de banal, maintenant la Commission Électorale nationale indépendante vient de démarrer les opérations d’enrôlement, nous sommes obligés d’avancer”

 Il a en outre martelé sur le fait que les élections en sont une chose mais les conditions pour les organiser en sont une autre en avançant que les élections qu’attend le peuple congolais sont des élections sérieuses.

Au sujet de sa nomination à la primaire du pays, Bruno Tshibala rappelle que cela répond parfaitement à l’accord conclut sous la médiation des évêques catholiques, validé par son camarade de lutte, Etienne Tshisekedi le principal opposant à Joseph Kabila avant sa disparition.

 “L’accord prévoit la nomination d’un Premier Ministre du Rassemblement et le président de la république a choisi celui qui était porte-parole de ce courant” 

Au cour de la même interview ce ancien compagnon de lutte du feu d’Etienne Tshisekedi Wamulumba, a déclaré qu’il restait seul le doyen des opposants congolais, un opposant historique qui a 36 ans de lutte.

Élie TSONGO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here