RDC: à Londres, Katumbi se soigne et… se rapproche de Tshisekedi

0

Moise Katumbi à Londres`

Une semaine après son transfert à Johannesburg, l’opposant Moïse Katumbi a quitté samedi l’Afrique du Sud pour aller poursuivre des “soins complémentaires” à Londres.

Sur le plan politique, Dany Banza, José Endundo et Christophe Lutundula, trois leaders du G7 (la plateforme des anciens frondeurs de la majorité au pouvoir qui soutiennent désormais la candidature de Katumbi à l’élection présidentielle), participent depuis le 25 mai à des discussions, à Bruxelles, avec l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) d’Étienne Tshisekedi. Simples « contacts préliminaires », précise-t-on du côté du G7.

L’objectif est de parvenir à un « grand rassemblement » de toute l’opposition autour de Tshisekedi (83 ans), le « doyen en âge et en expérience ». Ce qui suppose une clarification des points de vue de tous les opposants au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au terme de son second mandat.

Du côté de l’UDPS, l’on confirme que des invitations ont été envoyées à tous les leaders des partis et regroupements de l’opposition. « Nous avons reçu plusieurs réponses positives mais la plateforme Dynamique – au sein de laquelle évoluentVital Kamerhe et Martin Fayulu entre autres – ainsi que le Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba demeurent réticents », note une source proche d’Étienne Tshisekedi, qui souligne toutefois que « des tractations se poursuivent ».

Lire l’intégralité de l’article sur Jeune Afrique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here