RDC: arrestations à Kinshasa de manifestants opposés à un troisième mandat de Kabila

2

000_pa10

Un groupe d’opposition congolais a dénoncé, dimanche 1er août, l’arrestation de « plusieurs » de ses sympathisants à l’occasion d’un rassemblement à Kinshasa, « empêché » par les forces de l’ordre. Le rassemblement visait à alerter une nouvelle fois l’opinion contre une révision de l’article 220 de la Constitution de la République démocratique du Congo (RDC), une manoeuvre qui, selon des opposants, pourrait être utilisée pour permettre au président Joseph Kabila de se représenter pour un troisième mandat de cinq ans, après sa réélection contestée de 2011.

La police a barricadé le lieu où les Forces acquises au changement (FAC) ont prévu d’organiser leur rassemblement. Tout ceux qui s’étaient approché du vélodrome de la commune de Kintambo ont été interpellés. Des personnes oeuvrant pour la Mission de l’ONU pour la stabilisation en RDC (Monusco), quelques membres des FAC ont été arrêtés et acheminés au camp militaire Lufungula.

Nature de la démocratie en RDC

Martin Fayulu, le coordonnateur des FAC s’est interrogé alors sur la nature de la démocratie en RDC : « La liberté de manifester est garantie ou pas ? Donc on ne comprend absolument rien sauf que la police nationale s’oppose à ce que nous puissions tenir un meeting populaire. »

« Le meeting d’aujourd’hui,  poursuit Martin Fayulu, avait simplement pour but d’expliquer à la population pour quoi nous faisons signer la pétition “Touche pas à mon 220 et pas de présidence à vie en RDC” et aussi d’expliquer pourquoi nous, les FAC, nous ne participerons pas aux concertations que nous appelons “Concert national pour élargir la mouvance kabiliste”». Le coordonnateur des FAC n’exclut pas la mobilisation de la population pour des actions de rue.

SOURCE : RFI

2 COMMENTS

  1. De quoi a-il peur ce gouvernement des voleurs, diables et dictateurs? la facon qu´un gouvernement peut dialoguer avec le peuple, c´est de le laisser s´exprimer de la manière qu´il veut et librement. Pourquoi cette force de la police? La police a le rôle d´encadrer les manifestants pacifiquement, tant que ca ne déborde pas, même s´il y a des débordement, ils doivent oeuvrer á mettre l´orde sans utiliser la force mais une chose est certaine, un voleur d´éléctions a toujours peur du soulévement du peuple car celui-ci déclare toujours son droit qui s´est vu voler, donc Kanambe et son équipe vivent toujours dans la peur mais sûre et certain, toi avec ton équipe, nous le peuple Congolais nous voulons vous voir être pendus tous devant nos propres jeux et tôt ou tard ca sera et ca deviendra la réalité. Même devant vos concertations des voleurs, les manifestants ont le droit de manifester devant le palais du peuple oú se tiendra votre aventure, que le monde entier vous régarde dans vos thêatres.

  2. Mawa mpona policiers contgolais, baza ka obeir ordres ya kabila na njala, salaire mawa! soki congo ebongi bino mpe bokjala malamu.

Leave a Reply to Kasongo Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here