RDC : Bintou Keita à New York pour présenter son rapport dans le cadre de la fin du mandat de la MONUSCO

0

La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU en RDC, Bintou Keita, présentera son rapport au Conseil de sécurité, dans le cadre de la fin du mandat de la MONUSCO, prévue le 06 décembre 2021.

Pour ce, le Numero un de la MONUSCO séjourne actuellement au siège des Nations Unies à New York.

La Monusco (Ex-MONUC) a été installée depuis plus de 20 ans au pays, le 30 novembre 1999, sur décision du Conseil de sécurité, comme opération de maintien de la paix, la plus importante au monde, avec un budget de plus d’un milliard de dollars américains par an et un effectif de plus de 18.000 casques bleus.
Celle-ci a remplacé la Mission de l’organisation des Nations Unies en RDC (MONUC), au 1er Juillet 2010, en application de la résolution 1925 du Conseil de sécurité.

La nouvelle mission est autorisée à utiliser tous les moyens nécessaires, dont une brigade d’intervention rapide, pour s’acquitter de son mandat, notamment en vue d’assurer la protection des civils, du personnel chargé de défendre les droits de l’homme, et appuyer le gouvernement de la RDC dans ses efforts de stabilisation et de consolidation de la paix, rappelle-t-on.

Malgré l’importante présence des Nations unies, les provinces orientales de l’Ituri et du Nord Kivu restent meurtries par les crimes perpétrés par une myriade de groupes armés locaux et originaires de pays voisins (Rwandais, Burundais, Ougandais et Sud-Soudanais) de même que par les milices locales dont la CODECO.

Toutefois, plus de la moitié des violations des droits humains restent commises par des agents de l’Etat congolais, selon l’ONU, à commencer par l’armée, qui compte plusieurs haut gradés visés par des sanctions internationales.

La Monusco se doit néanmoins de soutenir l’armée congolaise avec qui elle compte paradoxalement « renforcer ce partenariat », comme l’a précisé Jean-Pierre Lacroix, chef des opérations de paix de l’ONU, lors de sa visite à Beni, où des installations de la Monusco ont été saccagées, lors de manifestations, selon lui, « préméditées, organisées et financées ».

Bishop Mfundu

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here