RDC : Depuis 16 ans, les exploitants du Salon Okapi à l’aéroport International de N’djili ne paie pas les frais d’occupation à la RVA SA
 

0


Depuis 2005, soit 16 ans, que la Société EXCEL DEVELOPPEMENT S.A.R.L. exploite le salon OKAPI, un espace aménagé en salon VIP dans la salle d’attente départ national de l’Aéroport International de N’Djili sans payer les frais d’occupation y relatifs.

Les faits ont été révélé au cours de la visite de travail à l’Aéroport International de Ndjili, effectuée le vendredi 06 Août dernier par le nouveau Directeur Général de la Régie des Voies Aériennes, Monsieur Alphonse SHUNGU MAHUNGU.

Au cours de cette visite, le Directeur Général a été mis au courant par le Commandant de l’aéroport International de Ndjili, Monsieur MALUMBA MUKEBA Freddy de différents clients insolvables qui occupent le domaine aéroportuaire de l’Aéroport, parmi lesquels se trouve la Société EXCEL DEVELOPPEMENT S.A.R.L. qui exploite le salon OKAPI, rapporte la cellule de communication de la RVA S.A.

Il sied de noter que la RVA S.A., en tant que Société commerciale, fait son chiffre d’affaires à partir de deux catégories des redevances, à savoir, « Aéronautiques » et  « Extra-aéronautiques ».

Les redevances aéronautiques sont une contre partie de l’ensemble des services payants fournis par la RVA-SA aux aéronefs, soit au sol, soit en vol ; par contre, les redevances extra-aéronautiques dans lesquelles se trouvent les redevances domaniales, concernent la facturation des services hors aviation, tels que l’occupation d’un espace pour diverses activités (restaurant, banque, boutique, parking, panneaux publicitaires, etc.) dans le domaine aéroportuaire.

De ce qui précède, il va sans dire que la RVA-S.A, en tant que Société commerciale, a l’allégation de maximiser les recettes totales (chiffre d’affaires ) en vue de lui permettre de réaliser sa mission première qui est celle d’assurer la sécurité de la navigation aérienne en RDC ; objectif principal poursuivi par le Directeur Général SHUNGU.

Le cas contraire, c’est-à-dire le non paiement de factures par les clients, tel est le cas de la société EXCEL DEVELOPPEMENT S.a.r.l, augmenterait le niveau de créances non recouvrées de la RVA S.A. et, par conséquent, entraverait la réalisation de la mission première de son existence.

Cette situation exige du Directeur Général SHUNGU de la rigueur dans la gestion pour non seulement relever les défis du développement et de la modernisation de nos infrastructures aéroportuaires mais également pour améliorer les conditions de travail des agents et cadres de la RVA-SA.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here