RDC : Des grandes mesures pour empêcher la transmission de la COVID-19 à partir de l’aéroport international de Ndjili

0

Le Programme national de l’hygiène aux frontières (PNHF) a pris des mesures pour empêcher la transmission de la COVID-19 à partir de l’aéroport international de Ndjili, en cette période du 3ème variant.

C’est ce qu’a signifié à l’ACP le Dr Martin Balemeka, chef d’Antenne du programme dans cette plateforme aéroportuaire.
A ce sujet, a-t-il fait remarquer, une montée en puissance des cas positifs a été notée, depuis juin, par rapport aux mois antérieurs pendant lesquels il y a eu une accalmie.

Selon ce dernier, cette réussite est à l’actif du directeur national du programme Dédé Ndungi Dungi qui a disposé des moyens permettant actuellement de dénicher des faux tests COVID-19 à l’aide principalement des nouveaux outils de détection.

Ce dispositif, pour le Dr Balemeka, a permis aux experts du programme de mettre la main sur des faux tests auprès d’une équipe de football féminine locale, et son coach qui se préparait à se rendre à l’intérieur du pays.

Pour renforcer ce dispositif, le chef d’Antenne du PNHF à l’aéroport international de Ndjili a sollicité de la direction des laboratoires de disposer les données sur les réseaux des services intéressés, qui permettront de certifier les résultats du test, à partir de l’identité de la personne, et faciliter ainsi la tâche au PNHF dans la circulation des informations, a noté le médecin.

Actuellement, les tests obligatoires sont effectués sur les passagers à l’aéroport de Ndjili et les données sont directement transmises à la Surveillance, qui travaille de connivence avec le PNHF.

Dès qu’une situation suspecte est remarquée sur un voyageur, le PNHF transmet immédiatement les données au niveau de l’équipe de suivi de voyageurs qui, à son tour, les dispose à la surveillance pour permettre à des différentes zones de santé, de suivre la situation de tous les voyageurs.
Depuis le début des prélèvements en janvier 2021, plus de 979 cas positifs ont été enregistrés, sur plus de 68 000 personnes prélevées, a signalé le docteur.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here