RDC : Des jeunes du PPRD exigent la démission de Shadary

0

Au cours d’une conférence de presse animée mercredi 3 février, les jeunes cadres du PPRD ont donné leur position par rapport à la crise qui secoue leur parti.

Ces jeunes exigent le retrait de la décision excluant Serge Kadima, président de leur ligue et donnent un ultimatum de 72h à Emmanuel Shadary, secrétaire permanent pour démissionner.

“Nous sommes là pour donner notre position par rapport à la situation qui prévaut dans notre parti, le PPRD. Nous devons travailler pour la stabilité politique en cette période orageuse”, a déclaré Me Jimmy Ngalasi, qui a présidé cette conférence de presse.

Et d’ajouter : “Nous donnons un délai de 72 h au camarade Emmanuel Ramazani Shadary de retirer la décision honteuse prise contre Serge Kadima. De disposer dans un bref délai sa démission auprès du camarade président national du parti. Dans le cas contraire, la jeunesse du PPRD se prendra en charge”.

Selon lui, c’est la détermination de changer les choses positivement qui les anime.

“Je voudrais rassurer au camarade secrétaire permanent du PPRD de la volonté manifeste du changement qui va intervenir dans 72h. Pour ceux qui se posent des questions sur qui est derrière nous, je voudrais repondre en disant que c’est Joseph Kabila qui est derrière nous. Il est temps de rajeunir la classe politique au sein du PPRD. Le camarade Emmanuel Ramazani doit faire valoir ses qualités de démocrate. C’est autant pour les responsables du PPRD de rendre le tablier et donner place à une alternance interne. Depuis l’échec à la présidence, c’est le même équipe qui continue à gérer sans tirer des conséquences de leur échec”, a-t-il déploré.

Il estime que le PPRD a besoin d’être réformer à tous les niveaux, tenant compte des enjeux de l’heure.

“Nous avons formulé des résolutions fermes pour permettre à ce que le parti de Joseph Kabila puisse continuer et pérenniser le travail de son président national. Il est plus que temps de nous mettre ensemble. Le réveil de la jeunesse du PPRD a sonné. La jeunesse du PPRD doit se positionner face aux enjeux de l’heure”, a-t-il indiqué.

Pour ce jeune cadre du PPRD, les décisions internes du parti ne devraient pas par la Une des réseaux sociaux, si ce n’est pour chercher à nuire.

“Nous avons reçu des menaces pour ne pas abîmer cette conférence de presse. Je voudrais rassurer ici aux commanditaires que la jeunesse ici présente n’est pas une jeunesse manipulable. Il est temps de vous préparer à plier bagage”, a indiqué Me Jimmy Ngalasi devant la presse.

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here