RDC – Dialogue : Kabila se fixe 4 objectifs

0

Hyppolite-Kanambe-alias-Joseph-Kabila

 

Le dialogue tant réclamé par l’opposition est bien lancé. Après les contacts entrepris au grand jour avec les principaux leaders de l’opposition par son émissaire, le parton de l’Agence nationale des renseignements, Mr. Yav Kalev, le président de la république, Joseph Kabila, a réuni hier, à sa ferme de Kingakati, les membres du Bureau politique de la majorité présidentielle (MP). A l’ordre du jour de cette importante réunion : la communication du Chef de l’Etat sur le dialogue en préparation.

Selon nos sources, l’autorité morale de la MP a confirmé la tenue de cette grande rencontre politique. Il a indiqué que les consultations menées par son le patron de l’Anr, Yav Kalev, l’ont été à son initiative. Il s’agissait pour lui, a-t-il dit, de répondre à la demande du dialogue formulée par l’opposition et tous ceux qui la soutiennent.

Joseph Kabila a indiqué qu’il a donné son accord de principe pour l’organisation de ce forum et qu’il attend de recevoir le cahier des charges des membres de l’opposition et ceux qui la soutiennent pour convoquer cette concertation politique. On rappelle que les membres de l’opposition consultés par l’émissaire du chef de l’Etat devaient formuler des propositions, entre autres, sur les termes de référence et le format de ce dialogue.

Se faire mutuellement confiance

A en croire nos sources, outre les ténors de l’opposition, Yav Kalev a devrait recueillir aussi les avis des certaines personnalités de la Société civile et notamment des églises. Déjà hier mercredi, il aurait rencontré le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya.

Le Chef de l’Etat a dit aux sociétaires de la MP qu’il attend se faire une idée précise des préoccupations des membres de l’opposition et de ceux qui la soutiennent pour y apporter des réponses appropriées.

Pour ce dialogue considéré comme celui de la dernière chance pour baliser le processus électoral mis en mal faute de budget avec son corolaire d’un probable glissement, l’épineuse question du découpage territorial, Joseph Kabila a dit s’être fixé quatre objectifs. « L’essentiel pour le pays est la paix et la sécurité. C’est le premier objectif. Il y a, ensuite, la bonne organisation des élections pour éviter les contestations des acteurs politiques qui plombe la gestion du pays. A cela s’ajoute la stabilité économique du pays qu’il faut préserver et enfin de retrouver la cohésion nationale avant, pendant et après les élections », a martelé le chef de l’Etat.

En initiant ces contacts préparatoires au dialogue, Joseph Kabila adit avoir agi dans le cadre de ses prérogatives constitutionnelles. Le instances de la MP seront impliquées à cette initiative politique aux prochaines étapes, a indiqué le chef de l‘Etat avant d’inviter ses partisans à se faire confiance mutuellement, allusion faite à la méfiance qui règne encore au sein de la MP entre les faucons, auteurs des tentatives ratées de la révision constitutionnelle et du tripatouillage de la loi électorale et les membres du G7 qui s’étaient opposés à cette initiative suicidaire.

Une manière subtile aussi pour le Chef de l’Etat de faire taire tous ceux de son entourage qui redoutent de perdre leurs positions à l’issue de ce forum qui pourrait déboucher sur des grandes décisions et options politiques, pensent des observateur avisés de la politique Rd congolaise.

Par FKB

Un article La Reference Plus

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here