RDC – Dialogue : le régime Kabila met en garde l’UDPS

1

KABILA FACE À TSHISEKEDI

La majorité présidentielle a dénoncé avec véhémence l’ultimatum lancé par l’Udps par rapport au mois de la convocation du dialogue. ‘‘Il n’est pas inadmissible que l’Udps nous intimide et il n’appartient pas à la direction de ce parti de donner les injonctions sur la tenue de ces assises’’, a indiqué André Alain Atundu, le nouveau porte-parole de la MP. Le nouveau bureau Minaku était en réunion de stratégie mardi au siège de la majorité présidentielle. Bien que l’Udps soit l’un des partenaires au dialogue, il est inconcevable que ce parti nous donne des injonctions.

La lettre du leader de l’Udps mettant en demeure le président Kabila de convoquer au mois de novembre le dialogue, a énervé les ténors de la MP. Il doute que les rencontres des leaders de l’opposition à l’étranger suffiront à créer la cohésion entre eux ou réduire les ambitions suicidaires des uns et des autres. La Majorité relookée ambitionne de gagner brillamment les prochaines élections. Déjà, elle envisage de mettre en place les coordinations dans les 26 nouvelles provinces.

Un article de 7sur7

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here