RDC-Elections des gouverneurs : 20 des 26 provinces sont contrôlées par la Majorité au pouvoir

0

carteElection

 

Comme on s’y attendait, la Majorité présidentielle (MP) en RD Congo arrache le contrôle des 20 provinces sur les 26 qui composent le pays.

A l’issue de l’élection des gouverneurs, tenue samedi 26 mars 2016 dans les 20 nouvelles provinces issues du découpage territorial, 14 membres candidats de la famille politique du chef de l’Etat sont élus gouverneurs, selon les résultats provisoires de la centrale électorale (CENI).

Les cinq autres ont été élus comme indépendants. La publication des résultats définitifs est prévue le 18 avril 2016.
Au Sud-Ubangi, l’élection n’a pas eu lieu suite à l’annulation de l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale. Les membres du nouveau bureau ont été élus le même samedi. Le gouverneur et le vice-gouverneur seront élus le 1eravril prochain.
Dans le Nord-Ubangi, un second tour doit être programmé par la Ceni, aucun candidat n’ayant obtenu la majorité requise.

Commissaire spécial/gouverneur

Curieusement, l’élection des candidats de la MP à la tête des nouvelles provinces est perçue comme une sorte de confirmation, dans la mesure où ils étaient nommés, inconstitutionnellement, « Commissaires spéciaux »dans les juridictions où ils sont dorénavant élus gouverneurs de province.
Au Tanganyika issu de l’ex-Katanga, le candidat de G7 Christian Mwando a reconnu sa défaite face au candidat de la MP, Richard NgoyKitangala. Le malheureux candidat a appelé ses sympathisants au calme:
«La démocratie veut qu’il y ait un gagnant et un perdant. Si les élections étaient au suffrage direct, et si c’est la population qui devait voter, je crois que j’aurais réussi. En tant que démocrate, c’est d’abord d’accepter les résultats. Mais, j’ai été trahi par des députés», a déclaré Christian Mwando.
Corruption ?
L’ancien président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga, Gabriel Kyungu, cadre du G7, accuse le président de l’Assemblée nationale de corruption. « Chaque député a eu au moins 10.000 USD de Minaku hier », a-t-il affirmé vendredi 25 mars 2016.
« Heureusement aujourd’hui les gens se sont ressaisis. Nous allons continuer à protester contre la malhonnêteté du pouvoir en place s », s’est-il félicité.
Le 08 mars 2016, la Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV), a dénoncé des « menaces » et « intimidations » dont étaient victimes les députés provinciaux. Cette Ong de défense des droits de l’homme relevait qu’après la publication, le 28 février 2016, des listes des candidats gouverneurs et vice-gouverneurs de nouvelles provinces, des députés provinciaux de la MP et de l’opposition ont été urgemment convoqués à Kinshasa en vue de recevoir des consignes de vote.
« Les uns ont été convoqués à Kinshasa pour des consignes de vote, d’autres sont en train de recevoir des injonctions dans leurs entités de la part des instances de la MP en déplacement », a déclaré RostinManketa, directeur exécutif adjoint de la VSV pour qui cette démarche de la MP est « suicidaire, mettant à mal la cohésion nationale et la démocratie dans toutes les nouvelles provinces ».
Par ailleurs, les cinq autres provinces ne sont pas concernées par cette élection. Leurs gouverneurs respectifs restent en fonction. Il s’agit de Kinshasa, du Kongo Central, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu et du Maniema, qui n’ont pas été démembrées, dont les gouverneurs sont, tous, membres de la Majorité présidentielle.
Nouveaux gouverneurs et vice-gouverneurs de province
1. Bas-Uele:
Gouv. : Kasubu Mbaya Borrey Armand (indépendant)
Vice-gouv. : Mayonga Bare-Kanombe François Berthelemy (indépendant)
2. Equateur:
Gouv. : Bolamba Tony Cassius (indépendant)
Vice-gouv. : Mme Ntombi Embele Jeannine (indépendante)
3. Haut-Katanga :
Gouv. : Kazembe Musonda Jean Claude (MP)
Vice-gouv. : Mme Mushitu Kat Mfundu Bijou (MP)
4. Haut-Lomami :
Gouv. : Mbuyu Kabango Mukolwe Célestin (MP)
Vice-gouv. : Mme Ilunga Nkulu Nene (MP)
5.Haut-Uele
Gouv. : Lola Kisanga Jean-Pierre (indépendant)
Vice-gouv. : Mangbukele Mangadima Prosper (indépendant)
6.Iruri :
Gouv. : Abdallah Pene Mbaka Jefferson (MP)
Vice-gouv. : Keta Upar Pacifique (MP)
7. Kasaï :
Gouv. : Manyanga Ndambo Marc (MP)
Vice-gouv. : Mbingho N’Vula Hubert (Mp)
8. Kasaï Central :
Gouv. : Kande Mupompa Alex (indépendant)
Vice-gouv. : Milonga Milonga Justin
9.Kasaï Oriental :
Gouv. : Ngoyi Kasanji Alphonse (MP)
Vice-gouv. : Mutanda Kabuya Jean-Pierre (MP)
10. Kwango :
Gouv. : Kabula Mavula Larousse (MP)
Vice-gouv. : Kaputu Vita Emery (MP)
11. Kwilu :
Gouv. : Kinyoka Kabalumuna Godel (MP)
Vice-gouv. : Bulukungu Nera-Kay Nicolas (MP)
12. Lomami:
Gouv. : Kamanda Tshibangu Muteba Patrice (MP)
Vice-gouv. : Kazadi Ngoy Gabriel (MP)
13.Lualaba:
Gouv. : Muyej Mangeze Richard (MP)
Vice-gouv. : Mme Masuka Saini Fifi (MP)
14. Maï-Ndombe :
Gouv. : Ngobila Mbaka Gentiny (MP)
Vice-gouv. : Massamba Malika Antoine-Job (MP)
15.Mongala :
Gouv. : Essimba Baluwa Bolea Bienvenu (indépendant)
Vice-gouv. : Bokungu Bubu Aimé (indépendant)
16. Sankuru :
Gouv. : Ulungu Ekunda Lukata Pierre (MP)
Vice-gouv. : Lokadi Otete Opteha Pierre (MP)
17.Tanganyika :
Gouv. : Ngoy Kitangala Richard (MP)
Vice-gouv. : Ali Bin Omari Simukinje
18. Tshopo:
Gouv. : Ilongo Tokole Jean (MP)
Vice-gouv. : Basango Makedjo Léon Déhon (MP)
19.Tshuapa:
Gouv. : Lomboto Lombonge Cypien (MP)
Vice-gouv. :Ifoku Mputa Mpunga Marie-Josée (M)..
20.Nord-Ubangi : un second tour devrait être programmé par la Ceni car aucun candidat n’a obtenu la majorité requise. Marie-Thérèse Gerengbo (MP) est arrivée en tête avec 9 voix sur 18, suivi d’André Teddy Kapalata du MCL (8).
21. Sud-Ubangi : cette élection n’a pas eu lieu au Sud-Ubangi du fait que la Cour d’appel de Mbandaka a annulé vendredi 25 mars 2016 l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale du Sud-Ubangi. La Ceni devrait décider du nouveau calendrier de l’élection du gouverneur.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here