RDC – Ex-Equateur: 45 900 sans-abris suite aux inondations à Bumba

0

DSC_0687 - Copy

Environ 45 900 personnes ont perdu, depuis quelques jours à Bumba (Mongala), leurs habitations suite aux inondations dues à la grue du fleuve Congo et de ses affluents. Le président de la Croix-Rouge/Bumba, Jean-Claude Agoloa qui livre ces chiffres, indique qu’environ 379 maisons ont également été détruites par ces eaux.

La décrue du Fleuve Congo a faiblement commencé à Bumba, mais pas encore dans les localités situées en aval.

Dans les quartiers Mobeka, Lusengo, Mankanza, Lulonga ainsi que les cités périphériques de Mbandaka, les populations pataugent encore dans la boue causée par ces inondations.

Les inondations ont coupé des routes qui approvisionnent les grands centres urbains en produits vivriers, surtout dans la région du Sud-Equateur, selon Jean-Claude Agoloa. Par exemple, le tronçon Bumba-Ndobo, sur la route de Lisala est devenu impraticable.

Il en est de même pour la digue de Djoa sur la route Mbandaka-Bolomba et du tronçon Ikela-Bokungu coupés depuis un mois par les mêmes inondations.

Dans la province de Tshuapa, ces eaux ont coupé la route Monkoto-Boende sur une distance de 10 kilomètre.

Les autorités locales déplorent déjà la rareté des produits vivriers, faute de circulation sur les routes inondées.

Des sources concordantes renseignent que ces inondations sont les plus fortes que l’on enregistre dans la Cuvette centrale depuis 1997.

Un article de Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here