RDC : Félix Tshisekedi à Berlin ce week-end pour la 3ème édition de l’initiative Compact with Afrika (CwA)

0

Le président en exercice de l’Union Africaine, le président de la RDC Félix Tshisekedi sera dans la capitale allemande ce vendredi.

Sur place, il va prendre part à l’initiative Compact with Afrika (CwA) qui sera à sa 3ème édition à Berlin, pour faire le point sur ce projet qui vise à encourager les échanges commerciaux et inciter les entreprises allemandes à investir sur le continent africain. 

Plus d’Allemagne en Afrique

À l’occasion en 2017 de la présidence allemande du G20, Angela Merkel initiait ce programme (Compact with Africa) en partenariat avec la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et la Banque africaine de développement (BAD) pour attirer et rendre plus importants les investissements privés en Afrique, y compris en matière d’infrastructures. 

Il s’agissait de mettre en place une sorte de partenariat par lequel les investisseurs aller accéder à de nouveaux marchés qui en se développant généreraient des emplois en Afrique. 

Se voulant un partenariat gagnant-gagnant, qui réduirait la tentation de la migration des Africains vers l’Europe, il ne recueillait qu’un succès mitigé lors des premiers bilans.

En 2019, en présence de 12 chefs d’État du continent, de l’aveu même d’Angela Merkel, il était plutôt mitigé. 

« Certaines choses ont commencé à bouger, mais nous avons encore des problèmes à résoudre, notamment la sécurité dans le Sahel et la croissance démographique. », disait la chancelière dans un discours.

L’Afrique a fait mieux que l’Allemagne

Avec 800 entreprises actives sur le continent, 23 millions d’euros d’exportations, et 22 millions d’importations en 2018, l’Allemagne est en retard par rapport à la France, aux États-Unis, ou à la Chine en ce qui concerne ses échanges avec l’Afrique

Alors que “Compact with Afrika” devait amener des investisseurs privés dans les Etats africains, seuls ses derniers semblent jusque là, avoir tenu leurs engagements d’initier des réformes économiques.

Selon l’économiste allemand Robert Kappel, « les investissements dans les pays du Compact with Africa n’ont pas augmenté, mais l’Afrique a accompli des efforts d’améliorer les conditions générales d’investissement. Ils ont rempli leur mission et sont aujourd’hui déçus par le fait que les investissements directs ne soient pas plus importants ».

A l’occasion de la 3ème edition de ce dernier grand rendez-vous avec l’Afrique, la chancelière allemande espère brosser un bilan moins mitigé de son CWA.

Bishop Mfundu

Contactez la rédaction de Voice Of Congo : 00243 818956860

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here