RDC : Joseph Kabila s’entretient avec les notables katangais lundi à Lubumbashi

0

Joseph-Kabila-63

Le chef de l’Etat, Joseph Kabila séjourne depuis quatre jours à Lubumbashi (Katanga), où il va s’entretenir, le lundi 5 janvier, avec les notables katangais. Selon des sources concordantes, cette rencontre pourrait tourner autour du découpage territorial, des élections présidentielles de 2016 et du dernier discours du gouverneur du Katanga, prononcé le 23 décembre dernier, à Lubumbashi.

A propos du découpage territorial, le président de l’Assemblée provinciale du Katanga, Gabriel Kyungu wa Kumwanza, avait indiqué que le Katanga n’est pas encore prêt et qu’il faut, selon lui, privilégier d’abord le retour de la paix.

Avis aussitôt contesté  par Dr Adrien Nawezi, député national honoraire de Kolwezi. Pour lui, la constitution doit être appliquée.

Le discours du gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi Chapwe, prononcé le 23 décembre dernier, serait également dans le menu des discussions entre le chef de l’Etat et les notables du Katanga.

Le discours de Katumbi continue d’alimenter les déclarations politiques au Katanga, où les points de vue divergent autour de la révision ou non de la constitution de la RDC.

Joseph Kabila a fait une apparition surprise le jour de nouvel à la ferme Futuka de Moïse Katumbi mais ce dernier était absent. Puis le chef de l’Etat a partagé un dîner avec certains Lushois à sa ferme sur la route de Kasumbalesa.

Boshab aussi au Katanga

Le chef de l’Etat n’est pas le seul à séjourner, pendant ces jours de fêtes, au Katanga. On note également la présence, depuis vendredi 2 janvier, du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Evariste Boshab Mabudj.

Il a affirmé être venu au Katanga pour faire un état des lieux de la situation politique actuelle.

Boshab a présidé, ce dimanche, une réunion des membres du PPRD/Katanga. Jusque-là, rien n’a encore filtré de cette rencontre.

Samedi dernier, Evariste Boshab, accompagné du vice-gouverneur du Katanga, a visité le poste frontalier de Kasumbalesa, où une quarantaine de gros camions avaient été incendiés le mois dernier.

Le ministre de l’Intérieur a exprimé la volonté du gouvernement congolais de tout mettre en œuvre pour que pareil désastre de se reproduise plus dans l’avenir.

Source : Radio Okapi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here